L’Amour en cage

9.99 18.90 

Un accident de voiture dans la nuit noire et opaque de brouillard en quittant le conservatoire où Ella enseigne la guitare, elle plonge dans les abîmes du coma pendant douze jours.
Au réveil, elle a perdu la mémoire, se cherche et ne se reconnaît plus dans les miroirs.
Euréka ! Son amie Béatrice lui apporte l’ordinateur avec la clé USB retraçant son manuscrit « L’Amour en cage » qu’elle écrivait depuis quelques années déjà.
Cette clé salvatrice lui dévoile en pleine face toutes les réponses à ses questionnements. Armée de patience, elle reconstitue peu à peu le fil d’Ariane et fait des découvertes insoupçonnables qui l’interloquent au plus haut point.
Enfin, comme dans un puzzle, elle part aveuglément à la recherche de sa mémoire perdue, de ses passions et de ses secrets tout effrayée et tout émue.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Entre Tanger et l’Espagne, se croisent l’océan atlantique et la mer méditerranée formant le détroit de Gibraltar que l’on surnomme aussi les colonnes d’Hercule, Aussi, je m’imagine dans mes rêves les plus psychédéliques, être expulsée de l’Utérus Maternel après que ma mère ait perdu les eaux, pour aller m’abîmer entre deux eaux et entre deux terres, Hercule manipulant ses bras comme des forceps afin d’accomplir ma délivrance !

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Amour en cage”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Ana-Maria Garcia Gibraltar

Ana-Maria Garcia Gibraltar est professeure de guitare classique au Conservatoire d'Alençon (61). Elle enseigne également la guitare de flamenco, musique issue de ses origines andalouses. Pour son premier livre, à l'aube de ses soixante années, l'esprit, l'âme et le cœur remplis de souvenirs, d'anecdotes, d' amours et de désamours de jeunesse lui vint le désir d'écrire, de tout poser sur le papier et ensuite de pianoter sur son clavier, elle met tout à plat sur la toile blanche de ses nuits noires, des nuits d'insomnies nécessaires et bénéfiques pour trouver l'inspiration, elle considère l'écriture comme un accouchement, une déclaration d'amour à tous ces êtres qu'elle a croisés ou avec qui elle a fait un bout de chemin…