L’agriculteur et le peuple

9.99 19.90 

Dans « L’agriculteur et le peuple », Jean-Claude va développer en
premier lieu son enfance, l’adolescence, l’ambiance des années 70
en Périgord, les années collège, la carrière préprogrammée par
l’école d’agriculture, ses ambitions, la partie théâtrale et sportive
de sa vie, la rencontre de sa femme avec laquelle se prolonge un
amour toujours renaissant, la conversion de la ferme à l’agriculture
biologique dès 1997. Démarre alors le montage d’un schéma de
production imaginé par le couple, avec des prises de position sur
le commerce et l’énergie. Il explique comment chez eux ils vont
conduire leur autonomie financière dans un petit pays agricole exclusivement grâce à
la vente directe, que ce soit à des particuliers ou à des chefs étoilés, eux
aussi sensibles à la liaison des goûts et concernés par la santé de leurs
clients et celle de la planète.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Je me retrouvais à 23 ans seul sans vie sentimentale avec des emprunts sur le dos, une énergie folle me poussa alors à développer mon entreprise, essayer de vivre mieux.

Dans mes relations technico-commerciales, une opportunité s’offrait à moi. Développer la production laitière, abandonner la fraise, source de pollution immonde. Les fraisiers nécessitaient une forte avance de trésorerie et de main-d’œuvre. De plus, les traitements pesticides au pulvérisateur devenaient insupportables, Des heures durant, je pulvérisais sous des serres des produits hautement dangereux, à l’aide d’une simple lance presque directement avec des matières empoisonnées.

 

Le business s’est invité partout même dans la santé, il est lié à l’agriculture conventionnelle, la pétrochimie, les formations. On a tout centralisé sur les grands groupes, on s’en sert de ceux-là, ils font le chantage à l’emploi, au rendement financier pour quelques-uns. Tout cela est mathématique, on contrôle la situation par ordinateur, la pollution on en parlera plus tard peut-être un peu à mesure que le temps passe. Les mouvements écologiques n’ont même plus rien à faire au gouvernement. On se débrouille pour qu’ils n’existent plus. On doit laisser faire la nature, ne pas utiliser autant de pétrole, de plastique, freiner cette croissance folle fondée uniquement sur le pétrole et la pollution, arrêter de minimiser le temps de travail, avec des techniques voraces en énergie qui coûtent la vie aux animaux, aux forêts, aux poissons.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’agriculteur et le peuple”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Jean-Claude Deltreuil

Jean-Claude est un personnage engagé dans sa ferme biologique, où
il donne, avec son épouse, le meilleur de lui-même. À 57 ans
maintenant, d'un âge mûr, il retrace sa vie, sa carrière, sa conversion
réussie, les bons moments, les galères. Il croit en la position de force
du monde paysan. Il bannit l'exode rural, avec la déferlante des
productions industrielles sans main-d'œuvre, dépourvues de qualités
générales, incompatibles avec le corps humain. La pollution des airs et
des mers est une hantise et, selon Jean-Claude, nous allons droit dans le mur, nous les Homos sapiens. La cupidité de quelques-uns va complètement dévaster la planète à terme. Nos moyens de transport à 100 voire 1000 km/heure sont obsolètes, ne correspondent plus à la nature. Ils sont dévastateurs par la chaleur qu'ils produisent
associée à la fonte des glaces, le gel, le point zéro nécessaire à la création de la pluie, s'éloigne. Telle est la vie de Jean-Claude, perché sur son exploitation bio où il coule des jours heureux bien remplis.