La vie est la plus forte – L’amour est le plus fort

5.99 11.90 

La rencontre avec le système hospitalier en court, moyen ou long terme peut être la source d’une pensée stimulante et créatrice comme veut en témoigner cet essai, c’est mon souhait. La construction thématique de l’ouvrage ne se dissocie jamais du contexte spatio-temporel pour lier la pensée à une réalité bien vivante et précise. Le livre traite des thématiques qui apparaîtront au fur et à mesure des chapitres :

  • Être patient à l’hôpital,
  • Du status « d’objet malade » au status de « sujet malade »,
  • Vivre et se réapproprier un corps nouveau,

Les moments heureux que seule peut apporter la longue maladie (Épicure, la lettre à Ménécée).

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

[…] la rencontre avec le système hospitalier en court, moyen ou long terme peut être la source d’une pensée stimulante et créatrice, comme en témoigne cet essai, c’est mon souhait.

La construction thématique de l’ouvrage ne se dissocie jamais du contexte spatio-temporel pour lier la pensée à une réalité bien vivante et précise.

Le livre traite des thématiques suivantes qui apparaîtront tour à tour au fur et à mesure des chapitres :

– Être « patient » à l’hôpital ;

– Du status « d’objet malade » au status1 de « sujet malade » : le super paravent de la déontologie hospitalière ;

– Vivre et se réapproprier un corps nouveau ;

– Les moments heureux que seule peut apporter la longue maladie (Épicure, la lettre à Ménécée pages 52-53) ;

– La pensée magique pour remédier à l’épreuve de la réalité […]

1 Fidèle à la suggestion pertinente et juste de S. Tornay, ethnologue africaniste, spécialiste des Nyangatom d’Éthiopie dont le travail remarquable sur les classes générationnelles a fait progresser la pensée en anthropologie politique, nous adoptons l’orthographe de status, comme les Anglo-saxons, car l’étymologie latine est status, (status : posture, état, position), à distinguer de statut : qui réfère, dont l’étymologie latine est statutum, statuti, décret, le statut en orthographe française.

 

 

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La vie est la plus forte – L’amour est le plus fort”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Janick Maisonhaute

Après le baccalauréat, Janick Maisonhaute a effectué une formation de travailleuse sociale éducatrice spécialisée. Sortie majore de promotion, elle quitte sa Bresse natale pour aller travailler à Versailles, au foyer La Marcotte qui accueille des mineures en danger de prostitution. Simultanément à son travail, elle commence son cursus de psychologie à l’université de Nanterre, Paris X qu’elle poursuit tout en travaillant jusqu’à une maîtrise de psychologie sociale avec Jean Maisonneuve, puis un DESS en Psychopathologie clinique adulte. Puis elle quitte La Marcotte pour un poste de formatrice à l’Institut de Formation d’Éducateurs de Normandie (IFEN) au Havre. Là, elle poursuit ses études en suivant les séminaires de Georges Devereux, père de l’ethnopsychiatrie et de psychanalyse, tous les samedis à la Sorbonne. Une opportunité lui permet de revenir en région parisienne pour un poste de formateur à l’IGH, Institut Georges Heuyer À Neuilly-sur-Marne.