La tombe du petit lapin

6.99 12.90 

Immigré de longue date et tout à fait inséré dans son pays d’accueil, Baleo voit avec inquiétude déferler une importante vague de migrants de son pays d’origine. Ce qu’il considère comme une dangereuse invasion lui fait craindre, par amalgame, une catastrophique remise en cause de son intégration.

Il concevra un projet diabolique pour y mettre fin, entrant violemment en guerre avec ses malheureux compatriotes…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Le train a considérablement ralenti, il est pratiquement au pas. Nous approchons de la ville et sa progression est gênée par des amas de tôles, de bois et de bâches, enchevêtrés de chaque côté de la voie. Les enfants ont commencé à courir, frappant les flancs des wagons et tendant les mains vers les voyageurs aux fenêtres.

Quelques âmes sensibles leur jettent des friandises ou du linge.

L’homme et la femme qui partagent mon compartiment sont restés assis.

—Nous avons droit à la haie d’honneur dit la femme

—Tu veux dire la haie d’horreur, dit l’homme

Ils rient nerveusement.

Les baraquements de fortune sont de plus en plus nombreux, des vêtements sèchent sur les pierres du ballast. Les enfants se font insistants et agressifs, quelques cailloux viennent frapper le train.

Soudain, une fillette d’une dizaine d’années, assise sur un bidon de plastique bleu, mime une fellation de la bouche et de la main

—Oh ! fait la femme.

Ma gorge s’est nouée.

Comment ce peuple fier et réservé en est-il arrivé là ?

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La tombe du petit lapin”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Claude Barateau

Éducateur de rue, puis éducateur dans un service hospitalier accueillant des adolescents suicidant ou victimes de violences sexuelles ou physiques,
Claude BARATEAU se passionne depuis toujours pour les phénomènes de société, autour de la déviance et de la marginalité.