La tache d’encre bleu roi – Chronique d’un AVC

(1 avis client)

7.99 16.90 

   Quelques-unes des personnes associées à cette aventure n’ont pas souhaité que la part qu’elles y ont prise les distingue des autres aidants bienveillants. J’ai respecté leur choix. J’ai donc écrit “à ma manière”la chronique de laccident vasculaire cérébral qui changea le cours de ma destinée.
   Un choix libérateur sous un titre dont le lecteur découvrira la pertinence.
   Puisse mon témoignage apporter à celles et ceux qui souffrent dans leur être d’un sort injuste, comme à celles et ceux qui les accompagnent au jour le jour, un supplément d’espérance.
   Souvent, les seconds sont désorientés quand ils découvrent que les premiers se révèlent “différents”, sans pour autant s’en émouvoir, faute de le réaliser.
   Oui, c’est bien cela : il advient parfois qu’APRÈS l’accident les victimes se dévoilent différentes d’elles-mêmes, différentes d’elles-mêmes AVANT.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

L’homme ouvre les yeux. Les aurait-il clos ?

Il titube, mais file à petits pas rapides… Sa main gauche en appui léger sur le mur glisse derrière lui machinalement pour assurer son équilibre. Il avance, tête penchée, le regard rivé à sa droite sur les étagères des bibliothèques où ses livres défilent, grimacent, se figent ou se déforment en silence.

L’homme ne s’en soucie pas ! Pas plus qu’il ne s’étonne à la vue des viscères en partie expulsés de son ventre rompu qui le précèdent : ils battent en cadence le bois des meubles. […]

–=–

L’homme était là, immobile. Étendu sur le dos.

Le temps était venu ! Alors il refoula jusqu’aux barreaux du pied de lit le drap qui lui couvrait le corps.

Peut-être auparavant avait-il remonté ses genoux sur sa poitrine ?

Comment avait-il pu en quelques soubresauts se séparer de la potence, des flacons et de “la machine” pour se retrouver ainsi couché de tout son long et les yeux grand ouverts ?

Dans l’attente. Nu. Éveillé ? Qui le saura jamais ? […]

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

1 avis pour La tache d’encre bleu roi – Chronique d’un AVC

  1. QUEVAL-GARCIA

    « La tache d’encre bleu roi »… J’ai d’abord été interpellée par ce titre énigmatique, puis par la première de couverture. On y voit un homme qui semble terrassé. Terrassé par quoi ? Le sous-titre est révélateur : « Chronique d’un AVC ».
    Avec force, sincérité, humour et une certaine autodérision, l’auteur relate « à (sa) manière » son accident vasculaire cérébral, les suites immédiates et ce qu’il entreprend pour faire la reconquête de son corps, de sa mémoire, du langage.
    Un témoignage édifiant et un remarquable message d’espoir ! L’émotion m’a saisie à la lecture de ce livre. Sa construction est originale et l’écriture puissante. Je ne peux que conseiller de le lire et de l’offrir.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Jean Yvon CHAPIN

Jean Yvon Chapin est né en 1942.
Il fut professeur de lettres puis principal de collège.
Ses engagements associatifs, humanitaires et familiaux l’ont construit. Intensément vécus, toujours partagés, ils n’ont jamais altéré la passion de l’auteur pour les mots.
Des écrivains de renom, comme Pierre Seghers ou Guy des Cars, ont apprécié très tôt ses premiers manuscrits… Il n’avait pas vingt ans ! Il écrirait encore. Il avait tout son temps (on le sait, à cet âge). Viendrait sans doute un jour celui de publier ! Le moment est venu quelques lustres plus tard. Quand on aime, on ne compte pas les ans !
Romancier, poète, essayiste éclectique, Jean Yvon Chapin consacre avec bonheur, sur la côte de Lumière où il se sent si bien, la plus large part de son temps à l’écriture.