La stratégie de la réforme de L’Algérie post-tyrannie

4.99 9.90 

« L’Algérie est tel un perroquet aux ailes coupées ». Salim Maarouk affirme par cette analogie que l’Algérie, ce grand pays, semble incapable d’évoluer. Il apparaît même qu’elle régresse. Quelle est la stratégie à mettre en œuvre pour que l’Algérie puisse un jour se réformer pour enfin décoller ? Telle est la question à laquelle cet ouvrage se propose de répondre. L’auteur essaie d’abord de comprendre l’origine de la décadence de l’Algérie d’aujourd’hui. Il démontre que la victoire électorale des islamistes dans les années 90 a fourni aux généraux décideurs et à Monsieur Abdelaziz Bouteflika un prétexte pour mettre en place les soubassements idéologiques d’un régime dictatorial qui prendra progressivement les traits du despotisme puis de la tyrannie. Selon l’auteur, le processus de démocratisation doit s’opérer dans un cadre institutionnel qui permettra à l’Algérien d’accéder véritablement à l’autonomie et à la liberté. Partant, toutes les libertés individuelles existant en Algérie pourront converger en une puissance collective au service du bien commun. Salim Maarouk évoque enfin les défis qui attendent l’Algérie post-tyrannie, dans les domaines éducatif, démographique, économique et religieux et appelle de ses vœux l’avènement d’un régime véritablement républicain, apte à y faire face.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Pour faire perdurer la tyrannie en Algérie, le régime algérien s’appuie sur cinq principaux leviers : la reproduction de la haine obsessionnelle contre la France, la reproduction de la peur, la reproduction de la soumission, la reproduction de l’interprétation fataliste de la religion et la reproduction de l’asservissement.

 

Jusqu’à aujourd’hui, ceux qui ont été portés au poste présidentiel en Algérie ont toujours incarné ou accepté la primauté du militaire sur le politique. Or, en démocratie, le militaire est au service du politique, autrement dit, le moyen au service du but, et pas l’inverse.

Pour que la démocratie puisse véritablement s’exercer en Algérie post-tyrannie, il faut que le président fixe ses principales orientations et veille à amorcer leur concrétisation pendant les premières années de son mandat. Toutefois, il ne peut pas y arriver sans que la Nation algérienne s’engage aussi à relever deux défis : la démographie et l’inflation.

Je suis convaincu que, en s’affranchissant de la tyrannie, l’Algérie peut devenir une miniature républicaine à l’image du monde libre en Afrique du Nord. Deux questions fondamentales se posent cependant : comment est-il possible de la libérer de la tyrannie ? Comment exaucer les légitimes revendications des Algériens aujourd’hui sans donner prise à la violence ?

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La stratégie de la réforme de L’Algérie post-tyrannie”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Salim Maarouk

Salim Maarouk, originaire des Aurès, est algérien de naissance, juriste de formation et républicain de conviction. Après avoir obtenu un Magister en droit international humanitaire dans son pays natal, il s’est rendu dans l’Hexagone pour approfondir ses connaissances dans ce domaine juridique. Il a effectué plusieurs stages dans différentes institutions internationales à La Haye. Bien qu’il se soit récemment reconverti dans l'hôtellerie, il n’a jamais rompu avec le droit. Passionné par l’Algérie, il s’est consacré pendant plusieurs années à la lecture et à la réflexion pour comprendre le système algérien, étudier les moyens qui permettront de reconstruire l’Algérie et les défis à relever lorsque le régime actuel aura quitté le pouvoir.