La liberté et le savoir

9.99 18.90 

On croit savoir ce qu’est la science et comment elle procède. En fait, c’est le fruit de l’imagination humaine qui cherche à se donner une représentation de la réalité. En outre, l’interprétation que la science fait du réel repose toujours sur des modèles déterministes. Elle exclut donc, par principe, l’étude des phénomènes où interviendrait une volonté libre. Comme les sciences humaines cherchent à imiter les sciences « dures », opérant comme on vient de le voir, elles finissent par réduire l’homme à une mécanique, fruit « du hasard et de la nécessité ». Il en résulte que des disciplines comme la biologie ou l’économie, entre autres, ne peuvent pas intégrer le rôle de la liberté individuelle dans la pratique de la médecine ou de la gestion des économies nationales ou des entreprises. Peut-on sortir de ce piège ? Et comment ?

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Je crois enfin nécessaire d’insister sur l’avantage que j’ai signalé plus haut, à savoir qu’il n’y a pas d’échelle commune entre les esprits et les entités où leur action peut se manifester, si l’on adopte une représentation par l’action à distance. Certains ont en effet proposé des modèles où une « particule » d’esprit est associée à chaque particule de matière. L’inconvénient de cette représentation est que cela conduit à se figurer les esprits comme des agrégats voués à apparaître au-delà de certains seuils, indéfinissables, et à se dissoudre avec la désagrégation des ensembles qui les ont fait apparaître. Or, ceci correspond très mal avec notre expérience courante ou les expériences de NDE (EMI en français), par exemple.

 

Il faut donc accepter la perspective de devoir en rester aux conjectures. Cela pourra paraître décevant à ceux qui rêvent de connaître enfin le dessous des cartes ou le mot de la fin. D’autres, au contraire, trouveront préférable qu’il reste une part de mystère et des motifs de s’émerveiller. Mais je pense avoir au moins montré qu’il était possible de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, de n’être ni schizophrène ni hémiplégique et de comprendre que l’on peut rester libre dans un monde fortement déterminé. On peut même utiliser les déterminations de la matière pour soutenir et développer des relations entre les hommes qui soient conformes à la nature libre et volontaire des humains.

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La liberté et le savoir”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Olivier Ferry

L’auteur a une double formation. Ingénieur « Arts et Métiers », il a reçu une formation en sciences humaines et en théologie au cours des quatre premières années de formation de la Compagnie de Jésus. Revenu à la vie civile, il a eu un parcours de responsable à divers niveaux dans l’industrie. Après avoir commencé dans l’organisation de la production, il a eu la responsabilité des ressources humaines, puis du contrôle de gestion. Il est ensuite devenu chef d’un établissement industriel de plus de mille personnes, secrétaire général d’une filiale d’un grand groupe, puis directeur administratif et financier d’un joint-venture américano-japonais dans le Nord. À la suite d’une reconversion, il a repris deux petites entreprises d’installation électrique en région parisienne. Depuis sa retraite, il a écrit un premier livre, Esprit, où es-tu ?, édité en 2009 par Amalthée, qui représente une première approche de ce second ouvrage. C’est aussi à cette époque qu’il a participé, avec d’autres bénévoles, à la rééducation d’un jeune autiste par la méthode Son-Rise®.