La déviance de l’adolescent et de l’adulte dans la société pluriculturelle québécoise – Fin du XXe siècle

7.99 16.90 

Quels sont les divers aspects qui portent à la déviance ? S’agit-il de constitution personnelle ? S’agit-il d’ambiance ? Et dans quelle proportion ? L’adolescence n’est-elle pas une période transitoire à risque devant être supervisée davantage, car bien que tout se joue avant six ans, il reste impossible de se refuser l’idée que la fragilité de l’adolescence est une réalité évidente et qu’une période d’observation intelligente de prévention s’avère obligatoire de la part des parents. L’examen du contexte environnemental, ainsi que de celui des prédispositions génétiques, jalonne cet essai. Est-ce la qualité prudente d’un caractère ou plutôt les probabilités de chances ou de malchances qu’il trouve sur son parcours qui fera qu’un adolescent évitera des sanctions majeures, des défaites, des difficultés d’insertions sociales ? Les Quatre Cents Coups du cinéaste François Truffaut illustrent dans les grandes lignes une étape de ce parcours. Autant de questions qui se posent mais qui sont appliquées à une époque déjà révolue, celle qui a vu le crépuscule de l’école sélective et l’aube de la psychologie de l’inclusion dans les institutions scolaires, soit les trente dernières années du XXe siècle.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

« L’éducation est culture des motifs. L’État s’occupe du savoir et du pouvoir. Mais il ne s’occupe absolument pas des motifs des actions des citoyens. Il n’éduque pas. La société peut civiliser, mais elle ne peut pas éduquer. Et aucun législateur n’a le pouvoir de dompter le fils de la liberté et le roi de la rapine : seule la vertu intérieure le peut.

Providentiellement, il y a quelqu’un qui peut éduquer, et éduquer à la fois l’homme et le citoyen : La famille. […] Le développement de l’homme commence dans la famille. La mère est la première institutrice de l’enfant, son initiation à la vie morale. » (Henri Pestalozzi, 1746 – 1827)

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La déviance de l’adolescent et de l’adulte dans la société pluriculturelle québécoise – Fin du XXe siècle”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Suzanne Barbeau

L’auteur, avant un diplôme universitaire en langues modernes qui lui a permis d’enseigner la langue française dans les lycées du Latium, en avait obtenu un autre quelques années plus tôt, en Sciences de l’éducation. Ce livre a été inspiré de sa thèse et de ses observations s’échelonnant de son enfance et adolescence, jusqu’au cours de sa vie familiale et parentale d’adulte. Ses observations proviennent également de son moi institutionnel, c’est-à-dire de sa profession d’enseignante.