La cure

7.99 12.90 

Perdue au fin fond des Landes, une étrange clinique accueille des adolescents homosexuels dans le but de les guérir de leurs tendances. Essentiellement adaptée aux délinquants aux prises avec le système judiciaire, la clinique est cependant ouverte à tous. C’est ainsi que Jonathan, jeune garçon de quinze ans éperdument amoureux de son meilleur ami d’enfance, décide de se lancer dans cette singulière thérapie, afin de « guérir », une fois pour toutes ! Il est alors loin de se douter qu’en signant sa feuille d’admission, il met le doigt dans un engrenage infernal qui va le conduire aux limites de l’expérience humaine et de la souffrance, pour finalement répondre à la question fatidique : l’homosexualité est-elle naturelle ?

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Soigner l’homosexualité. Tel était le nouveau projet d’un groupuscule décidé à changer le monde. Sur une base plus ou moins influencée par certains passages de la Bible, ils prétendaient que le mariage était l’avenir de l’homme, et les enfants le but de la vie. Appelant la science à l’aide, ils ont vite découvert que l’attirance pour les personnes de même sexe était liée à une dégénérescence mentale due à certaines erreurs de connexions électriques dans le cerveau. Si l’on rétablissait l’équilibre, on parvenait à soigner la personne. Un groupe de scientifiques se passionna pour le sujet. Sous l’égide du groupuscule, ils mirent au point un protocole thérapeutique. Une cure.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La cure”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Gaëtan Leruste

C’est en puisant dans ses souvenirs d’enfance que l’auteur nous convie une deuxième fois à l’expérience singulière de l’amour juvénile entre deux garçons. Pensionnaire à l’âge de dix ans dans une institution particulièrement sadique, il s’en sort en brillant, tant sur le plan scolaire qu’artistique. Cette histoire est également un hommage à celui que j’ai rencontré là-bas, et qui, aujourd’hui encore, après vingt ans d’absence, continue de hanter ma vie à la manière d’un fantôme. S’il en vient un jour à me lire, je ne souhaite lui dire qu’un seul mot : pardon.