J’existe

7.99 18.90 

Lorsque la vie ne tient qu’à un fil, que les jours semblent durer une éternité, nous voulons que notre train cesse son chemin. Souffrance, force mentale, doutes, illusions et allusions ; sommes-nous en eux ou sont-ils en nous ?

Les rails existent par milliers et il est parfois nécessaire de dérailler pour se réorienter.

Voir la vie à une autre vitesse nous emmènera-t-il vers un autre destin ?

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Croire que le problème vient toujours des autres, c’est refuser de voir qui nous sommes vraiment.
Accomplir un effort n’est pas que physique, c’est surtout mental. Avoir des jambes d’acier sans mental ne permet pas de courir un marathon.
Le pessimisme amène à penser que tout ce que nous n’avons jamais accompli est irréalisable.
Je pense que tout est possible, mais que les manières d’y parvenir dépendent des conditions de chacun et de l’investissement que nous mettons en place pour le faire.

*****************

J’ai perdu de nombreuses années de ma vie à souffrir. Le temps s’en est allé sans que je ne comprenne le pourquoi de mon existence. Je me suis toujours sentie très différente ; peut-être parce que je l’ai toujours été ?
Mon corps a subi ce que mon âme vivait. Je pensais normal de souffrir, d’avoir mal tout le temps, de ne pas dormir, d’être épuisée. Je le pensais, car c’est ce que l’on m’a fait croire. Ainsi, j’ai fini par m’en convaincre moi-même pour faire disparaître ce sentiment de différence mal géré. Pourtant, je ne demandais qu’à respirer.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “J’existe”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Anaïs Gonnet

Anaïs est une jeune femme qui croque aujourd’hui la vie à pleines dents. Née le 10 novembre 1999 à Beaune, elle est une passionnée de danse et de gymnastique ; des disciplines dans lesquelles elle s’est épanouie durant plusieurs années. Pourtant, elle a connu une période durant laquelle la morosité et le manque d’espoir rythmaient son quotidien. Après avoir côtoyé de nombreux mois les hôpitaux, elle a désormais quitté sa Bourgogne natale pour travailler en tant que soignante à l’APHP ; une vocation qui lui tient à cœur.