Je vous raconte…l’histoire d’un p’tit caillou

(16 avis client)

9.99 21.90 

Ce livre est le fruit d’un partage au quotidien avec une personne, Jennifer, que j’ai rencontrée sur un site inavouable… Il n’a pas été corrigé… et je ne souhaite pas qu’il le soit… Tous les matins entre 4h00 et 6h00, je posais mes mots sur la toile, racontant aussi bien mon Camino de Santiago que mes visions personnelles de ce qu’est la vie, ma vie. Et tout cela en assurant la direction d’un hôtel-restaurant, dans un village de cinq cents habitants.

Tout ce que j’ai écrit n’a de valeur que pour moi et pour moi seul. Avec un peu de recul, je reste persuadé que les premières années de notre vie conditionnent très souvent notre façon d’agir dans notre propre existence. Et même si j’ai cherché à chasser le naturel, celui-ci est très souvent revenu au galop… Nous sommes tous victimes de notre éducation mais nous pouvons tous en devenir responsables et cela passe inévitablement par un état des lieux et son acceptation.

Je n’ai lu que très peu de livres et ma culture est bien maigre. Cependant, j’ai plus observé que regardé et plus écouté qu’entendu. Peut-être que cela m’a aidé dans ma vie, en plus d’avoir une mémoire d’éléphant. Maintenant que tous ces ingrédients sont réunis, je ne suis plus sûr de ce que j’ai écrit, je suis simplement certain de l’avoir écrit… La plus précise des mémoires a pu me jouer des tours.

Je vous souhaite une belle lecture… Certains y verront des paysages, d’autres des idées, d’autres une superbe histoire d’aimer, d’autres un chemin à entamer, d’autres une réflexion sur la religion… mais je suis sûr cependant que vous y trouverez des pleurs et des joies, de l’humour et de l’amour, de la vie…

Ce livre se veut un livre ouvert. Alors qu’il soit déjà ouvert et parcouru me suffira à penser que je ne l’ai pas écrit par hasard… et du reste, il n’y a jamais de rencontres par hasard… Il n’y a que le hasard des rencontres… Belle lecture.

 

Effacer

Description

N’ayant pas de bouquin ni de tracé, je faisais en sorte qu’il y ait toujours quelqu’un devant moi et surtout de ne pas le perdre. Et si j’avais dû avoir toujours quelqu’un derrière moi et personne devant, je pense que je l’aurais ramené à Bains-les-Bains. Donc résumons “l’insituation”. Il faut quelqu’un devant pour nous guider et toujours quelqu’un derrière au cas où celui de devant filerait à l’anglaise et que je permette à celui de derrière de me doubler pour m’indiquer la bonne direction.

Le sol est fait de terre rouge saupoudrée, douce et lavante pour les mains. Le plateau est désert et s’offre à moi comme par magie. Au coin d’un champ, les vaches aux pelages de daim n’ont jamais la même couleur, pas de faute de goût cependant. À la sortie d’un village, un chemin part sur la gauche en montée. Une terrible montée. Pourquoi si haute ? Pourquoi si intense ? L’ascension y est plus attrayante, l’attention aussi car la découverte y est grandissime. Ici un, peut être deux hectares, recouverts d’innombrables cailloux posés les uns à côtés des autres pour ne former que des cercles. Les cercles rentrant les uns dans les autres mais ne se touchant pas. Je marche délicatement, j’évite de toucher les pierres j’en pose une et en reprends une. La vision sur la vallée qui nous mène à Burgos est là devant nous somptueuse, immense, grandiose. Oui, cette matinée commence comme jamais mais comme j’aimerais qu’elle commence toujours.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

16 avis pour Je vous raconte…l’histoire d’un p’tit caillou

  1. BEURRIER

    Ah ! Quelle histoire que celle de ce petit caillou ! Je l’ai lu avec avidité, avec gourmandise. Cette lecture ne vous laissera pas indifférent ; il y a un peu de vous, de moi …
    Je le recommande car il vous fera du bien, il vous fera voyager géographiquement, il vous fera voyager dans le passé, le futur, le sien, c’est sûr, le vôtre sans doute.
    Je vais le relire sans quelques temps car j’ai marche vite avec ce petit caillou car hâte de connaître la fin, je vais refaire le chemin pour voir ce que je n’ai pas pris le temps de voir. Bon route à vous, futur lecteur

  2. Annick Bontemps

    Voyage initiatique autant pour l auteur que pour le lecteur. On chemine avec impatience et en même temps on n est bien et on n’a pas envie que ça s arrête.
    De la poésie,beaucoup de poésie mais aussi un concret très imagé qui fait revenir tellement de souvenirs à soi de sensations. Ce petit caillou on l a tous soit dans la chaussure soit devant le pied.Tres beau voyage

  3. Barbet olivier

    À l’instar du Poucet du conte l’auteur nous convie à une initiation comme un passage vers… mais contrairement au conte il ne cherche pas à retrouver son chemin, il désire juste en trouver un et peut-être qu’en le trouvant il se trouvera lui-même… peut-être est-il lui-même le chemin… un livre à consommer sans modération…

  4. Jerry king

    A lire absolument l’auteur nous fait partager son expérience introspective de son voyage ainsi que sa vie la plus intime à lire absolument

  5. Bataillard

    Grand merci à vous pour cette belle écriture j ai terminé la lecture du livre moi qui habituellement n aime pas trop lire j en suis surpris…peut être je me retrouve un peu.
    Merci a l auteur encore bravo.

  6. Annie Dekeyzer

    Livre d’un homme intéressant et complexe, profondément marqué par sa jeunesse, sa famille, son père surtout; d’un homme pressé, lassé d’une manière de vivre, qui court, tel Forrest, désirant se surpasser, prouver à ce père par qui il a souffert de manque de reconnaissance, qu’il peut toujours aller plus loin, plus haut, plus vite; d’un homme bouillonnant de souvenirs, de projets, de curiosité, d’amour pour Nature et Terre, de gourmandise pour la Vie. Le Camino a été pour lui le parcours du bébé qui sort du ventre de sa mère, pour accéder à la lumière. De Santiago, il est rentré lumineux, suffisamment éclairé pour construire une vie nouvelle dans un coin à part, où il a trouvé,depuis, sa bonne Etoile. Il a porté en lui, durant 10 ans, le projet du récit de ce Chemin. Une inconnue sur la toile a déclenché l’écriture du « Petit Caillou »….. Vous le tenez entre les doigts aujourd’hui…

  7. Marc Borneck

    Belle route, pleine de fraicheur, beau chemin devrais je dire, chemin joyeux, chemin aventureux, chemin talentueux. Merci pour ce voyage

  8. Aline

    On suit intensément le parcours du narrateur,son cheminement à la fois géographique et psychologique, beau voyage intérieur qui montre combien il ne faut pas subir sa vie malgré ses déboires…L histoire d un petit caillou ou comment apaiser les maux par les mots et par la marche à pied. Belle aventure humaine qui ne laisse pas indifférent, très belle écriture,on se laisse guidé et on suit l auteur avec grand plaisir ! A lire absolument !

  9. Brigitte

    Addictif, surprenant, bouleversant. Au départ, une rencontre improbable et il raconte, il se livre. Se détacher de la lecture semble impossible tant le récit, l’écriture, nous emporte avec lui sur le chemin, son chemin. Merci de ce partage. N’hésitez pas, voyagez avec Forest Bubba… A lire et à relire.

  10. Joëlle MAURICE

    Un livre qui ressemble à son auteur, un rythme rapide, haletant…mais quel beau voyage ! J’ai cru sentir ce petit caillou tressauter sur mon coeur au rythme de la marche de Forest. Et puis il y a ces deux histoires qui se croisent et c’est avec plaisir que l’on passe d’une décennie à l’autre. « On avance avec la tête, on marche avec les pieds » quelle belle expression qui en dit long sur ce cheminement. Je n’en dirai pas plus, je vous encourage à marcher avec Forest Bubba.

  11. Maite

    Une plongée bouleversante dans sa mémoire, son voyage.
    Des images,l’amour,l’éducation la vie qui refait surface à chaque pas et Rose,comment la rencontre le partage permet de se délester de ses blessures,de coucher les mots pour fuir les silences.Chacun fait son chemin et ce livre nous transporte.
    Merveilleux

  12. Maria Helena de Loureiro

    Complètement additif, je l’ai dévoré en deux jours ! L’écriture est souple et savoureuse, comme l’écrivain lui-même ! Je le conseille à tous !

  13. Pompon

    Ce livre est un Ovni….
    Pourtant, son auteur n’est pas un extraterrestre, tant il respire notre humanité à tous.
    Avec une grande simplicité, une grande humilité, il effeuille son enfance, ses rapports douloureux, son histoire, et ce n’est jamais impudique. C’est juste empreint d’une sincérité sans fard, et c’est pour ça qu’on est touchés, émus, concernés aussi.
    Laissons-nous porter par ce périple, suivons Forrest Bubba au rhytme de ses dialogues avec sa muse libertine, de ses douleurs physiques, de ses rencontres et de ses références musicales, de ce p’tit caillou qui nous accompagne pour un conte qui rappelera aux uns ce qu’est “el camino”, et donnera aux autres le désir de s’y coltiner.
    C’est un homme neuf qui transparaît à travers cette histoire originale, et on est obligés de l’aimer, ne serait-ce que pour l’originalité et la sincérité de sa démarche.
    Merci à Forrest de nous avoir fait partager avec lui ce vrai voyage initiatique.

  14. Emmanuelle

    Bravo pour ce premier récit ! Une lecture addictive qu on a envie de reprendre afin de noter les nombreuses jolies formules ! C est une vie, une histoire familiale, un parcours, l amour, de l introspection…. Adepte des z’echanges z’epistolaires, l évolution de la rencontre tient en haleine, ainsi que le périple jusqu à compostelle ! Un auteur est né, à suivre de près ! Encore merci pour ce voyage

  15. Sandra K

    Bonjour futur lecteur.

    Que dire de plus de ce qui a été dit dans les autres commentaires ?
    Rien de mieux que les mots déjà dit alors, je vais le dire tel que j’ai vécu en images.

    D’abord une frénésie au ralenti des 5 sens-uels, facile, un petit air de “50 nuances de…” comme un petit goût salé mais la difference s’arrête là.

    Un homme sur/sous pression libère et découvre la puissance de son énergie créatrice autrement.

    On est porté comme le petit caillou, quelle muse celui-là, sur les chemins de Compostelle.

    Encore un me direz vous ?

    Que nenni là, pas le choix, vous partez avec lui, pas le choix, il vous porte tous.

    En se découvrant il re-découvre ce qui fait le sel et l’eau de la vie, l’art, la p-eau-ésie, facile aussi, le “courage d’être soi”, le regard qui s’ouvre.

    On entend penser le marcheur.

    Mais plus encore la force de l’écriture, les mots ajoutés aux mots et tu lis comme tu traverse un torrent. Quelques goûttes de pluies, des ravines puis torrents de mots s’échappant rejoindre un lac au loin, pas si paisible et pourtant.

    Le style est un peu jubilatoire, beaucoup litteraire(perché), âmes non sensibles s’abstenir, passionnément intense (sportif) et pas ch… du tout.

    Allez zou, au cinoche celui-ci, direct…

    Mais cela ne remplacera jamais la composition des mots, symphonie des mots. Vous en sortez rincés. Satisfait, empli.

    Bonne découverte…

  16. PASCAL BOSSU

    J’ai fait le voyage avec lui !! j’ai partagé, ses joies ses peines. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai été ému bref … c’était une aventure fantastique ! j’ai en plus le privilège de connaitre l’auteur ! C’est quelqu’un de vrai, de passionné dont la sincérité transpire dans ce livre !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Forrest Bubba

1985, bac C, grâce à la philo... ses études s'arrêtent ici... Formation rapide pour rentrer dans la vente automobile, il gravit une à une les échelles pour finir directeur d'une concession dans une petite ville de province ...
En septembre 2008, il pose sa démission et il prend une année sabbatique, pardon sympathique...
Le 12 septembre 2009, il décide de faire Compostelle et le 13 septembre au soir, il dort au gîte des Capucins au Puy en Velay...
Le 14 septembre au matin, il entame son Compostelle... Le 30 octobre, il arrive à Santiago de Compostella... Il s'était promis d'écrire son Camino de Santiago.... mais il n'arrivait pas à trouver la motivation... Neuf ans et trois mois plus tard, il le partage sur un site inavouable, avec une personne qui lui donne envie de le faire... Sa plus belle histoire de vie prend forme au fil des échanges avec un p'tit caillou...
sur ce site libertin... Il n'avait que les images et sa créanciale comme supports pour mettre un à un des mots les uns derrière les autres... et c'est ainsi, qu'étape après étape, cette histoire, son histoire, devenait "ma plus belle histoire d’aimer... "