Itinéraires de boomers ( Le parcours idéologique de cinq soixante-huitards)

9.99 19.90 

Cinq « baby-boomers » fils d’ouvriers d’origine modeste, nés à Longwy, se proposent d’écrire un « ouvrage à cinq mains ».
Les habitants de Longwy — les Longoviciens — connaissent dans les années 60, une époque de plein emploi. Les auteurs du livre vivent dans une opulence existentielle où la chaleur humaine et l’amitié compensent le manque à gagner de leurs parents.
Le livre commence un an après l’explosion jubilatoire de mai 68.
Ces cinq jeunes gens sont alors tous de gauche. L’un désormais s’abstient depuis 1988, l’autre a voté une dernière fois en 2012 pour Hollande. Ensuite, il a adhéré aux thèses de Marine Le Pen. Le numéro 5 dans le tableau au début de l’ouvrage, où chacun indique ses votes, a rejoint les « écolos » et quitté le projet, écœuré par les écrits de son copain d’« extrême droite ». Les deux derniers sont indécis sur leur choix pour 2022 et sur l’idée de publier leurs récits de vie, où cheminent l’amour, les joies et les faillites. Le sport  reste la passion commune, constante. Mais la politique sépare, y compris les trois mordus de l’athlétisme…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Pour disqualifier un adversaire, notamment d’extrême droite, la gauche, à mon avis, ne juge pas nécessaire de développer des arguments, elle a recours à des injures, à des sarcasmes, à des métaphores faciles, au besoin olfactives : il est nauséabond, il est sulfureux, étant donné qu’il ne sent pas bon, il faut le maintenir à distance. Il est indigeste, d’ailleurs, Justin a envie de vomir à cause de moi. Sa nausée exige(rait) mon éloignement sans autre forme de procès. Il a eu la décence de ne pas réclamer mon éviction.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Itinéraires de boomers ( Le parcours idéologique de cinq soixante-huitards)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos des auteurs :
Patrice Ragni et Bernard Cambresy

  1. RAGNI est né (mère catholique / père communiste, issus de l'immigration italienne) à MONT- SAINT-MARTIN (54) dans une maternité proche de la Belgique et du Luxembourg, en Lorraine frontalière, hier attractive et dynamique économiquement, aujourd’hui sinistrée et dépeuplée. Auto-stoppeur sur les routes de quatre continents, il réside en Moselle un temps française, un temps allemande, divisé entre des expériences vécues et des discours contradictoires que la pratique sportive compétitive renforce puisqu’elle est irréductible aux discours théoriques, y compris scientifiques. Sa rencontre avec la psychanalyse a accentué cette division qui le rend réfractaire à toute religion et idéologie.

Bernard Cambresy est né en 1948. Il a connu les bonheurs des années 60 dans le bassin ouvrier florissant de Longwy jusqu’en 1979, date à laquelle l’État a jugé bon de détruire la raison de vivre de milliers de Longoviciens en fermant leurs usines.
Aujourd’hui, il réside à Cayenne, en Guyane, un exil volontaire, dit-il. Un choix volontaire, certes, mais ne venant pas de lui-même ; en l’occurrence venant d’une femme.
Père de quatre garçons, Marie en a voulu deux, Sara aussi, il est très fier de ses fils. Il ne décide pas d’être heureux ou pessimiste, il compte sur le hasard et la chance. « Plus on pense de façon objective, moins on existe ». Son philosophe de chevet, Kierkegaard, admet volontiers que les hommes ont deux obsessions, les idées et les femmes. Ici, Bernard Cambresy, lui aussi, écrit son obsession des idées et des femmes. Et du 110 mètres haies.