Hot Summer Beirut – Chronique de l’été 2006

4.99 9.90 

Il s’agit d’un journal assez précis du conflit armé qui a opposé l’armée d’Israël aux milices du Hezbollah libanais durant cinq semaines de l’été 2006. Le témoignage est celui d’une Française prise au piège dans le centre de Beyrouth avec des amis de tout bord pendant la durée totale du conflit. Elle y décrit avec compassion et humour le quotidien des riverains et les conséquences sur la ville qu’elle connait (et décrit) depuis longtemps, tout en menant une réflexion sur les rapports que l’on peut entretenir avec la guerre, en général.

Effacer

Description

Page 14

Il y en avait de toutes sortes, de la télé, de la presse écrite, de grande et de petite envergure, de France, d’Angleterre, de Grèce, d’Italie, de Suède, on les entendait parler avec anxiété, leur portable à l’oreille. Des partisans, des naïfs, des paumés (avant il était en Afghanistan ! C’est à combien de kilomètres Saïda ?), de grands aventuriers du danger aussi, chemise beige-Légion entrouverte, treillis kaki et rangers noires, Ray-ban à verres teintés (c’est encore loin Bagdad ?).

 

Page 41

Un matin, au crépuscule de ce conflit, dans le café où l’on prenait le petit-déjeuner à Hamra, on y croyait, c’était la fin. On parlait enfin de cessez-le-feu ! Or soudain, des dizaines de corps d’enfants, de morceaux de corps ont défilé sur l’écran géant fixé en hauteur (auparavant réservé aux grands événements sportifs), de petits visages blêmes tachés de sang et de poussière. À Qana.

 

Page 54 :

Les guerres, ça n’est palpitant et spectaculaire qu’à posteriori, ou alors à la télévision peut-être et dans les manuels d’Histoire. D’ailleurs on le sentait bien, celle-ci n’y figurerait jamais. Il n’y aurait peut-être jamais rien à en dire.

Informations complémentaires

Version

,

ISBN Ebook

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Hot Summer Beirut – Chronique de l’été 2006”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Aurore Pastre

Enseignante en Lettres à l’étranger depuis plus de quinze ans, Aurore Pastre consacre une grande partie de son temps à l’écriture de chroniques du quotidien. Elle décrit les lieux qu’elle traverse et les personnes qu’elle y observe au gré de ses mutations, en Angola, en Suisse, au Qatar, au Vietnam, à Taiwan, comme en témoigne son premier ouvrage, Savoir depuis longtemps (Ed. Elzévir, 2009) mais c’est à Beyrouth qu’est véritablement née sa vocation créant un lien indéfectible entre l’auteure et cette ville. Alors en poste en Asie, elle revient à Beyrouth en juillet 2006 pour y passer ses vacances entre amis, mais à partir du 12 juillet, et pour cinq semaines consécutives, une guerre imprévisible les tient tous prisonniers au Liban. Après dix autres années passées à Dubaï, elle enseigne actuellement dans l’académie de Lyon.