GAËLLE – L’ami(e) – Tome 1

7.99 

Jeune fille timide et solitaire, Gaëlle cède à l’envie d’exposer sa peau nue à la caresse du soleil, en parcourant l’espace sans fin d’une plage déserte et de dunes toutes proches. Elle se lie d’amitié avec François, un jeune adolescent rencontré par hasard. La confiance qu’ils s’inspirent mutuellement les amène à connaître le plaisir trouble de la nudité vécue en commun. Un plaisir qu’ils vont également partager avec un jeune couple, Isabelle et Christophe, ainsi qu’avec l’amie d’enfance d’Isabelle, Angélique et la sœur de celle-ci, Nathalie, une adolescente de l’âge de François. Une idylle s’ébauche entre ceux-ci, tandis que Gaëlle va vivre une ardente passion amoureuse avec Angélique, laquelle ne lui a pas caché son attirance pour les personnes de sexe féminin. Il reste une dernière figure à évoquer, celle de Danielle, une personne d’âge mûr, elle aussi rencontrée par hasard, qui a souhaité se joindre à ce sympathique petit groupe d’amis, entre lesquels se sont noués des liens de fraternelle camaraderie.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Gaëlle marche d’un pas rapide. Pas assez vite, semble‑t‑il. Malgré l’essoufflement qui la guette, elle accélère sa course, ses pieds volant sur le sable humide. Son cœur bat avec plus de force, sa poitrine se gonfle jusqu’à lui faire mal. La jeune fille la sent trop étroite pour contenir la joie sauvage qui l’a saisie au moment où, enfin, elle a pu s’élancer sur la grève, laissant derrière elle la trace, à peine marquée, de ses pieds nus. Le but qu’elle s’est fixé en cette lumineuse matinée de vacances, elle y va tout droit, dans une sorte d’ivresse. C’est la promesse d’un bonheur inconnu, mais longtemps désiré, si intense qu’elle en éprouve comme de la douleur, une brûlure de tout le corps. Une frayeur l’envahit à l’idée de ce qui l’attend, qui pourtant ne dépend que d’elle, et la fait frissonner par longs traits lui parcourant l’échine.

******

Gaëlle ne répond pas. Elle pense à tout ce qui désormais remplit son existence : son amitié profonde pour Isabelle, celle, pleine de tendresse, qui la lie au jeune couple, et aussi, sa passion pour Angélique qui lui a appris l’amour… et maintenant, cette affection toute neuve pour Danièle, cette femme au pur visage auprès de laquelle elle voudrait pouvoir s’assoupir tous les soirs. Son cœur déborde d’émotion, ses yeux brûlent… Cédant à une impulsion subite, la jeune fille se lève. Se dressant bien droite, à quelques pas de sa compagne, face au soleil qui l’inonde de lumière, elle se tient, flexible, fragile, entre ciel et terre, et l’amour qui l’envahit déborde toute chose, tout être. Gaëlle se sent emportée, dispersée, comme un souffle d’air qui se répand aux quatre coins de l’horizon.

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “GAËLLE – L’ami(e) – Tome 1”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Hector de Laind

Ce qui a inspiré à l’auteur l’envie de se lancer dans l’écriture d’une fiction érotique est la surprenante découverte, dans les « Contes des Mille et une nuits », de récits du même genre où jamais ne se relèvent des propos vulgaires venant entacher la narration, alors que c’est bien souvent le cas des ouvrages de même nature que l’on trouve dans la littérature occidentale. Le discrédit hypocritement jeté depuis deux millénaires sur cette part essentielle de l’humain qui repose sur la distinction du masculin et du féminin en est la cause : on ne salit que ce que l’on n’a pas la liberté de vivre sans que cela soit ressenti comme l’expression d’une turpitude. L’auteur pense – le lecteur jugera – avoir contribué à régénérer ce genre de littérature très particulier, comme en témoigne sans doute la réconfortante fraîcheur d’âme de ses jeunes héros. Il ne s’attribue pas la paternité du récit. Ce sont eux qui, dans l’enchaînement des rencontres, ont écrit leur propre histoire. Celle ci n’est pas finie. L’auteur reste à l’écoute…