Escapades d’un défunt

6.99 14.90 

Monsieur Étienne Palot a toujours transgressé les règles établies.

Une longue carrière de braconnier dans le village de « Belle Église » lui a valu une solide réputation et le surnom évocateur de « l’Anguille ».

L’aventure présente commence par la mort d’Étienne, mort naturelle, semble-t-il.

L’immobilisme est de tradition chez les trépassés. Étienne n’aime ni les règles ni les traditions. Son décès marque le début de ses déplacements.

À la surprise de tous, Étienne parvient à s’évader lors de la cérémonie religieuse célébrant ses funérailles.

Il sème le désordre partout où il passe.

La gendarmerie et la police se lancent alors à la poursuite de la dépouille d’Étienne Palot.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Informations complémentaires

Auteur

ISBN Ebook

ISBN Livre

Version

,

Format Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Escapades d’un défunt”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Daniel Cassier

Daniel Cassier naît en 1936 à Bagnolet. Son père étant fait prisonnier en juin 1940, Daniel est « placé » à la campagne. Cette situation va très probablement déterminer ses engagements futurs. À la fin de la guerre, Daniel découvre père, mère et sœur à Bagnolet.

Il obtient le certificat d’études primaires, puis un CAP d’ajusteur. Il deviendra chef de bureau d’études. 1956, c’est le service militaire, 27 mois en Afrique du Nord. Le 13 mai 1958, à Alger, il assiste incrédule à la prise du pouvoir par l’armée. Fin 1958, retour à la vie civile, le travail est abondant, il n’y a qu’à choisir.

À cinquante ans, il s’investit dans le syndicalisme actif, licencié à cinquante-six ans, il poursuit dans le syndicalisme judiciaire.

À soixante ans, il est breveté pilote d’avion privé. Il se lance alors dans l’écriture. Il devient un observateur du temps qui passe. Son dixième livre traite des amours enfantines et des pouvoirs qui en découlent.