Les élus -Tome 1

9.99 21.90 

Un moine félon aurait commis, dans des temps anciens, des actes plus que répréhensibles qui lui ont valu d’être excommunié des ordres : vol d’un document lié au secret des templiers, disparition non expliquée de frères moines. Il promit de se venger et de devenir plus tard le maître incontesté du monde. La légende révèle que seuls quatre enfants surdoués seraient à même de l’interrompre dans son projet. Ces quatre enfants ont des capacités extraordinaires, ils ont été désignés grâce au songe d’un vieux sage, ainsi que onze suppléants. Tous ces enfants accompagnés de leurs animaux, eux aussi doués de pouvoirs, vont acquérir de nouveaux dons dans un collège pour surdoués de la campagne anglaise. Le moine félon appelé Moltamort a commis et fait commettre plusieurs meurtres pour disposer d’un patrimoine incommensurable. Les enfants sont sur ses traces. Ce roman est l’histoire de leurs aventures extraordinaires.

Effacer

Description

Le Pr Harold Hiéronimus était un sage d’entre les sages de réputation mondiale et dont la mémoire se perdait dans les temps anciens. Il paraissait sans âge et ses yeux bleus pétillaient derrière ses lunettes cerclées d’or. Il avait des cheveux blancs en brosse et il portait une courte barbe blanche qu’il lissait régulièrement. A son habitude, il était vêtu comme un gentleman d’un costume trois pièces avec nœud papillon.

Il eut une vision qui le laissa perplexe mais il n’y prêta guère attention car il avait l’habitude de faire des songes pourtant assez souvent prémonitoires. Le rêve revint. Il faisait allusion à une légende ancienne selon laquelle un ancien moine banni à tout jamais avait juré de se venger en mettant le monde à ses pieds. Celui-ci serait de retour et plus redoutable que jamais. Cette fois, Hiéronimus prit le songe au sérieux.

Hiéronimus se remémora un ancien grimoire qui alléguait, que seuls quatre enfants purs et surdoués seraient capables de neutraliser le démon. Hiéronimus n’avait aucune idée de qui pouvaient être ces quatre élus et s’en ouvrit à son amie Ms Edwina Oliver, directrice du collège saint Ambroise qui avait vocation à accueillir des surdoués. Replète, des yeux noisette intelligents, elle était vêtue comme à son ordinaire de sa jupe de tweed, de son col roulé et de chaussures plates qu’elle échangeait au besoin contre ses bottes de jardin. Elle avait toujours un pas décidé, un ton autoritaire mais était capable de la plus grande compréhension.

« Aurions-nous la chance, chère amie, que ces enfants soient déjà entre tes murs ? » « Je ne le pense pas, » répondit Ms Oliver. « Ils sont doués certes, mais ce n’est pas ce que nous recherchons. » Elle proposa d’organiser dans toute l’Angleterre une réunion où seraient convoqués tous les enfants âgés de dix à douze ans. « Ce n’est pas une bonne idée, » rétorqua Hiéronimus. « Cela va faire beaucoup trop de monde. Et sur quels critères allons-nous identifier les élus ? De plus, tous les media d’Angleterre vont être sur notre dos ce qui sera une très mauvaise publicité alors que nous voulons tenir notre démarche secrète. »

Hiéronimus eut encore un songe. Il fallait pour cela organiser comme une gigantesque tombola où les gagnants seraient les enfants sauveurs, en présence d’un huissier garant de la procédure. En ce début septembre, sous un ciel propice, un énorme chaudron fut mis en place en pleine campagne londonienne. Le premier ministre et le ministre de l’intérieur assistaient à la séance qu’ils ouvrirent par un débat introductif. « Chers enfants, vous êtes le futur de notre nation. Nous comptons sur vous pour donner généreusement de votre temps et de votre vie pour venir secourir tous les citoyens du monde. Le gouvernement est très fier de vous. »

Hiéronimus fronça les sourcils. Il n’aimait pas du tout la tournure que prenaient les événements qui devaient demeurer confidentiels. On ne pouvait rien contre les politiques.

Aucun journaliste en vue, mais les réseaux sociaux seraient fort capables de diffuser l’information. Il fallait faire avec, quitte au besoin à rectifier judicieusement. Quant aux enfants, ils n’avaient compris un traître mot au discours.

On leur avait expliqué qu’il s’agissait du recrutement de nouveaux surdoués comme il se passait tous les huit ans en Angleterre. Ils furent surpris quand le sage incita tous les surdoués disponibles à tirer un billet du chaudron. « Les jeunes non retenus verront leur billet se consumer. Seuls quatre enfants et leurs suppléants au nombre de onze seront élus. Chacun d’entre eux aura son animal favori et ils seront appelés à intégrer l’école de Ms Oliver. »

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Format Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les élus -Tome 1”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : MC. F . KAREN

Les auteurs, médecin et réalisatrice-graphiste rêvaient d'écrire depuis longtemps. Les aléas de la vie ne permettent pas toujours de réaliser ses rêves, mais le projet a cheminé entre le roman pour enfants, la fiction et le thriller. Elles ont voulu faire rêver, douter, frissonner tout en distillant de l'amour et de l'espoir pour rendre leur roman accessible à tous dans ce tourbillon d'aventures. La réalité de cet imaginaire est là avec cette partition à quatre mains.