Du Vieux-Port à Tamanrasset

8.99 16.90 

Muté à Marseille, où il est né, pour la fin de sa carrière de commissaire de police, Il est nommé au commissariat central surnommé « l’Évêché ».

Là, trois enquêtes délicates l’attendent.

Archives et souvenirs fragiles d’un témoin pour la première !

Archives, photos, récits d’un des acteurs pour la seconde !

Désigné pour comprendre le pourquoi d’un cambriolage

Extraordinaire pour la troisième !

Il nous raconte…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Janvier 1943, c’est le matin, il fait encore sombre, on frappe à la porte, ma mère va ouvrir : c’est un garde mobile casqué. Il nous demande de partir.

« Nous évacuons le quartier, dit-il, votre maison doit être démolie, emportez ce que vous pouvez, et partez ! »

Des cris, un bruit sourd ; notre voisin du dessus s’est jeté par une fenêtre,

Suicide !

****

Il a gardé une figure d’aventurier aux cheveux noirs, mais aujourd’hui, du plus

beau blanc, une tête, un nez, des yeux, un portrait de révolté, de ceux qui fendent l’existence.

Il ne voulait pas m’étonner en jouant les héros, il n’était simplement pas résigné et avait l’espoir d’être compris. Que s’était-il passé à In Eker en mai 1962 ?

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Du Vieux-Port à Tamanrasset”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : GEN

Né à Marseille, où il a fait toutes ses études, c’est dès son enfance, quand les Français s’entretuent, qu’il est confronté à l’enfer. Presque vingt ans de liberté studieuse plus tard, le voilà acteur d’un épisode douloureux de la recherche nucléaire, une bombe de 11 kilotonnes. Puis, retourné à la vie civile, il voyage sans cesse pour son métier d’ingénieur. Sans jamais abandonner lecture, peinture, culture, choix difficiles par manque de temps, mais comme dans une tempête, il cherche les ressources d’intelligence pour construire son avenir. Dès la fin de son activité, sollicité, bénévole, il s’engage : administrateur d’un hôpital, président d’un CHRS, l’AFOR, avec une nouvelle crèche inaugurée en juillet 2019.
Simultanément, son besoin de culture l’entraine vers l’écriture, textes et poèmes qu’il édite, et peinture, tableaux qu’il expose pour partager. Ainsi il vit avec ses passions et reste à l’écart du « naufrage ».