Dieu est mort

5.99 12.90 

Un recueil poignant, engagé, trempé d’audace et dégoulinant de douleur, qui rejette les coutumes et défie une religion corrompue.
Quatre cris longtemps étouffés déchirent les entrailles du tabou ; d’une veuve amputée de chagrin à une jeune femme brutalement violentée, les personnages s’arrachent la parole.

Libérer la parole féminine et dénoncer une misogynie promue par les deux sexes est ainsi la quête de cette œuvre. Au sein d’une société patriarcale bourrée d’interdits, assombrie d’une religion corrompue par les traditions et assoiffée du mépris de la femme et sa lapidation, parler devient un combat. Cet ouvrage est la voix de ces femmes aux gorges muettes, aux langues censurées, aux rêves lapidés ; l’auteure parle pour toutes, celles mises à l’écart, chosifiées, momifiées par des bourreaux poilus de haine et engraissés d’hypocrisie. Passions, liberté et rêves bannis, bouches cousues et corps voilés par la peur, c’est le quotidien de certaines femmes. Parler pour défier… Ecrire pour changer.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Ta pierre tombale ne veut pas remuer devant mes tirades d’agonisante, personne autour n’entend les cris de mon âme déchirée, encore du silence, les fossoyeurs te jettent la terre, la clope entre les dents, seuls les corbeaux s’arrachent la parole, tout de noir habillés, les yeux fixés sur ton corps peint en blanc, les nez coincés par terre ; les mains derrière le dos, les ongles enfoncés dans les veines, les dents serrées, les joues arrachées de l’intérieur, le cœur cuit de douleur, les pieds tremblants, les mollets en panne, debout telle une enfant punie, j’attends sans savoir que faire de ma vie en rentrant à la maison.

 

Attirée par les interdits, j’ai échangé ma place au paradis contre un aller simple sur Paris. Il est écrit quelque part que je n’apercevrai jamais le bonheur. Qui l’a écrit ? Qui l’a décidé ?

Un homme haïssant les femmes ?

Une femme jalouse des femmes ?

Un gynécologue, une tradition ou une religion ?

Dieu n’a rien entendu, rien vu ce soir-là, Il n’a rien fait pour empêcher un crime, je L’ai appelé de toutes mes forces, j’ai eu recours à tous les versets qu’on m’a appris à l’école et pourtant aucune réponse, aucun geste de Sa part.

Dieu dort ? Non, Dieu est mort.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Dieu est mort”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Yasmina Hamlat

Jeune étudiante passionnée par les auteurs français du dix-neuvième siècle et noyée dans la littérature féministe francophone maghrébine, elle a fui son pays pour rêver en liberté.
Exilée, seule parmi ses douleurs et ses souvenirs, l'auteure confie sa tristesse à une plume fluide, passionnelle et engagée. Inspirée d’une misogynie sacrée chez elle, et des codes sociaux méprisant la femme, elle emprunte le français pour parler sans tabou.
Elle se veut la voix des prisonnières soumises au silence, elle écrit pour changer et condamner. Au cœur de Paris, un sacré combat est né.