De SDF à Canal + -Mon incroyable parcours

8.99 18.90 

Croire, malgré les critiques, les moqueries ou les insultes. Mais, comment garder la foi lorsque la descente aux enfers commence ? Mes nuits étaient froides et interminables dans ce local à matériel, en plein hiver mais j’avais un rêve, pouvoir subvenir à mes besoins grâce au football. Y parvenir sans savoir jouer, sans diplôme et sans expérience relevait presque du miracle. Entraîneur au Luxembourg et au Mexique, directeur sportif en Haïti et création de plusieurs écoles de football, mes expériences, souvent bénévoles m’ont ouvert des portes que je ne soupçonnais même pas. Dans ce parcours hors du commun j’ai connu la misère, l’abondance, côtoyé la mort, vécu dans des endroits très dangereux. Je n’étais personne, j’étais invisible et pourtant, un jour, j’allais tenir entre mes mains le micro de l’un des médias les plus réputés au monde et devenir commentateur sportif. Un seul mot d’ordre, croyez en vos rêves !

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Durant cette période, j’adorais le jour, car j’avais l’impression d’être comme tout le monde. Ne pas avoir de logement ne définit pas un individu, mais nous savons pertinemment comment peut se comporter la société face aux personnes n’ayant pas de domicile fixe. Pour éviter ce flot de critiques qui aurait pu s’abattre sur moi, j’ai choisi de mentir. Personne n’a su que je m’étais retrouvé dans cette situation et la découverte des lignes qui vont suivre sera une surprise pour beaucoup. Choisir d’en parler maintenant est bien plus facile que d’en parler à l’époque parce que j’étais constamment dans une démarche de séduction. Je devais convaincre mon entourage que j’avais fait le bon choix et je n’étais pas prêt à renoncer à mon rêve : vivre grâce au football. Bien sûr, pendant que les visibles gagnent des millions avec ce sport, je n’étais, pour ma part, qu’un invisible fauché. Il y a pourtant bien plus cruel que les critiques que je me suis évitées de la part des gens qui me connaissaient. Notre conscience, voire certainement notre fierté, sont bien plus féroces que qui que ce soit.

*****

On a tous peut-être déjà eu ce sentiment que lorsque tout va bien, c’est forcément temporaire. Ce n’est pas forcément être négatif, mais c’est dans la nature des choses, toutes les bonnes choses ont une fin. Est-ce que le bonheur peut durer pour toute la vie ? Et si oui, n’est-il pas interrompu par la mort ? La vie est un éternel apprentissage. Pour apprendre à marcher, il faut tomber. Pour apprendre une langue, il faut faire des erreurs et pour mûrir, il faut vivre des échecs. Pour pouvoir relativiser les choses, il nous faut sans doute accepter le fait de vivre des peines.Alors, la vie nous apprend certainement que lorsque nous vivons un moment de bonheur, il faut le savourer à fond, sans forcément penser à sa fin, mais en donnant le meilleur de notre être afin qu’il dure le plus longtemps possible. Pour clore cette petite parenthèse métaphysique, il est incroyable de voir à quel point une personne ou bien une idée peut influencer le cours de la vie. Qui a vraiment pu devenir ce qu’il imaginait lorsqu’il était enfant ? Il y a forcément des différences, des nuances, puisque l’enfant qui rêvait dans le passé n’existe plus. Il est devenu adulte et ses idées ont également mûri. Jamais je n’avais pensé pouvoir manger tous les jours grâce au football. C’était seulement un jeu, je jouais et j’aimais cela. C’était mon passe-temps, peu de gens imaginent un jour vivre grâce à leur passe-temps.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De SDF à Canal + -Mon incroyable parcours”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Rudy Güzman

Rudy Güzman est un entraîneur spécialisé dans le football des enfants devenu commentateur et présentateur pour divers médias dans les Antilles. Détenteur d'une licence UEFA d'entraîneur, il a accumulé les expériences sur le terrain dans de nombreux pays comme le Mexique dans une académie de football affiliée à un club de première division ou encore Haïti comme entraîneur principal d'un club de première division puis fondateur de trois écoles de football dans ce pays. Invité à devenir consultant TV lors de la coupe du monde 2014, il a alors choisi de suivre la voie des médias et de passer ses diplômes de journaliste. Analyste football pour Storm TV puis Télé Métropole en Haïti, il s'est ensuite essayé aux divers métiers du domaine, présentateur et commentateur. Sa positivité et sa foi en un avenir meilleur l'ont conduit à travailler pour l'un des médias les plus réputés au monde, Canal+.