De profundis

9.99 20.90 

Vincent Delorme, brillant généticien, prix Nobel en puissance et amateur de plaisance, disparaît brusquement un matin, alors qu’il est sorti passer la journée en mer. On ne localisera son voilier, gisant par cinquante mètres de fond, qu’après plusieurs jours. Par contre, son corps restera introuvable.

Que s’est-il passé ? Qui sont vraiment ces employés du gouvernement qui veulent mettre la main sur ses découvertes ? Pourquoi ? Des brumes de l’Écosse au bleu des lagons de Nouvelle Calédonie, en passant par les forêts impénétrables de Guyane, cette histoire emmène le lecteur dans un voyage autour du monde, et même plus loin encore.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Avant de sortir, Jules a tout de même pris son petit-déjeuner, une bonne tranche de pain et de rillettes qu’il a fait passer avec un grand bol de café au lait. Tout en marchant les yeux baissés, attentif à ce que la mer a déposé, il se dit qu’il a peut-être un peu forcé sur le pâté, ce matin. Une remontée odorante, mélange de café bon marché et de graisse de porc, l’oblige à redresser la tête, et c’est à ce moment précis qu’il prend conscience des aboiements de Machin, une vingtaine de mètres plus loin.

Le cador a l’habitude de gueuler pour pas grand-chose, alors, il ne s’inquiète pas trop, même s’il lui semble déceler quelque chose de différent dans les cris du chien. Peut-être a-t-il trouvé un oiseau blessé ou un mammifère marin échoué. Jules hâte le pas et voit Machin faire la navette entre lui et deux tas colorés, à faible distance l’un de l’autre. Il s’approche encore jusqu’à ce qu’il comprenne de quoi il s’agit. Il est soudain saisi de nausées et cassé en deux, régurgite les rillettes excédentaires. Le clébard continue à tourner autour de lui en aboyant.

***

Le brigadier Gilbert Martial a fait établir un périmètre de sécurité autour des deux cadavres, en attendant de les évacuer. On ne peut pas les laisser là, d’autant que la marée ne va pas tarder à remonter. Le légiste est déjà passé. Pour lui, la cause du double décès est évidente : l’homme n’est pas un mammifère volant et une dénivelée verticale de plusieurs dizaines de mètres conduit toujours au même résultat. Reste à définir s’il s’agit d’un accident, d’un suicide ou d’un meurtre.

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De profundis”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : P.J. Dubreuil

Professeur d’anglais à la retraite, P.J Dubreuil profite de sa liberté retrouvée pour écrire. Il a vécu une partie de sa jeunesse dans la région de Montpellier où il a fait ses études. Par la suite, il a enseigné dans de nombreuses structures universitaires, mais ce dont il est le plus fier, c’est d’avoir participé à « l’ascenseur social », lorsqu’il était coordinateur d’anglais au CUEFA (Centre Universitaire d’Enseignement et de Formation pour Adultes) de L’Isle d’Abeau dans le Nord Isère. De profundis est son septième roman.