De la Cime aux Racines…

7.99 18.90 

J’avais eu des entrevues avec la plupart des Présidents de la République bolivienne, on m’avait offert le poste de vice-ministre de Commerce, l’ambassadeur de Chine me proposait un contrat de travail dans son pays, j’avais restructuré la Chambre d’Exportateurs d’Oruro dont je fus 6 années le président. Je fus également Premier vice-président de la Chambre Nationale d’Exportateurs de Bolivie, on m’appelait le « Roi de la Quinoa ».
J’étais à la Cime !
Puis des procès inventés, des falsifications de ma signature, des dettes héritées de plus d’un demi-million de dollars, la vente forcée de l’usine pour payer ces mêmes dettes.
Je me retrouvais aux racines !
Mais j’avais une certitude, si Dieu me le permettait, je me relèverais et me dirigerais vers d’autres horizons.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

L’avion était en train de survoler le majestueux Illimani, l’emblème de la ville de La Paz. Je regardais par le hublot de l’avion cette magnifique montagne qui, du haut de ses 6 882 m d’altitude, semblait toucher le ciel. Le soleil faisait briller les neiges éternelles du roi de la Cordillère Royale. Mes yeux rougis étaient fatigués du voyage qui m’avait emmené de Mulhouse via San Paolo jusque sur les terres boliviennes mais comme hypnotisé par cette montagne, je ne pouvais y détacher mes yeux.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “De la Cime aux Racines…”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Jean-Marie Galliath

Jean-Marie Galliath signe ici son troisième roman aux Éditions Sydney Laurent. Après « Un Dieu plusieurs noms » et « De la cime aux racines », il écrit « Anahi l’âme pure ». Ce livre parle des tribus amazoniennes et relate une histoire romancée pleine de rebondissements entre un ex-conquistador et une princesse de la tribu des Guaranis.
Alors que l’Amazonie brule régulièrement, que sa déforestation prend des dimensions catastrophiques, ce roman nous transporte dans une biodiversité phénoménale et nous fait découvrir des coutumes ancestrales révolues en nous transportant vers un âge où la nature et l’homme ne faisait qu’un.