DAUBERT, le signe.

(7 avis client)

9.99 19.90 

Dans la France prospère des années 60, même si celle-ci distribue inégalement ses richesses,

Deux enfants, Daubert et le narrateur, connaîtront des existences d’une densité et d’une durée différentes.

Daubert, le maltraité doué, aimera Garance, sans jamais l’avouer. Elle épousera Albin.

Il se souviendra pourtant, dans sa tragédie, d’un banal serment d’enfance.

   Une analyse de tous les gestes, parfois insignifiants, qui façonnent pourtant une vie.

   Le panorama d’un demi-siècle, du Limousin à Paris, en passant par la Bourgogne, l’Auvergne et Londres.

   Écrit avec de vraies tendresses et de réelles cruautés.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE
« La pluie. Une pluie d’été qui tombe en fin d’après-midi quand le soleil veut briller encore.
Elle donnait aux fenêtres de la rue, les yeux blancs des aveugles. Il montait alors, du sol tiédi, des odeurs de tissu. Les gens pressaient le pas en craignant une autre averse. Ces ondées dessinaient au pochoir, des rectangles secs sur le gravier gris de notre cour, lorsque des voitures la quittaient. »

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

7 avis pour DAUBERT, le signe.

  1. Babeth Corbier

    J’ai eu l’immense surprise de recevoir ce merveilleux livre dans lequel Alain, parle de Notre et Mon Ami ALAIN BARRIERE… Je vous mets sa photo de couverture en esperant que vous serez nombreux et nombreuses amies is d’ALAIN a vous le procurer. Il est en vente dans toutes les librairies Fnac, C discount ChaPitre et Amazon… A LA FIN DE CE MERVEILLEUX BOUQUIN VOUS Y TROUVEREZ DES PAROLES DE PLUSIEURS CHANSONS D’ALAIN BARRIERE… Alain Dautriat m’a fait un superbe cadeau et je l’en remercie …

  2. A.

    Une écriture remarquablement fine et expressive, très littéraire, personnelle et sensible.

  3. C.

    « Un récit qui harponne le lecteur, l’univers d’une enfance que l’on fait vite sienne. Des souffrances contenues, de rêves secrets sur fond d’amitié indéfectible. Les saisons de l’âge moissonnées entre vie, amour et mort nous engrossent le cœur.

  4. JMB

    Dès les premières pages, le lecteur sait qu’il est devant une œuvre littéraire, des grands auteurs qui ont ce talent de pouvoir transcender un simple récit en un foisonnement de réflexions profondes. Derrière les mots, il y a l’image, incroyable, des visages, des gestes, des lieux et même des sons

  5. E.

    Grand-Meaulnien

  6. JML

    « Le récit attachant des vies parallèles de deux garçonnets, devenus adolescents, puis adultes qui se sont jurés de rester amis et y parviennent malgré la divergence de leurs destins et leur traversée par une femme mystérieuse : Garance.
    Alain Dautriat, par une écriture impeccable, sait exprimer l’inexprimable et nous restitue par de multiples observations, des univers et des mœurs au milieu du XXème siècle

  7. Roger Porcher

    Aux vues des commentaires rien ne me surprend.Depuis longtemps,Alain sait
    manier la plume et la langue française .Il maitrise avec
    justesse,l’analyse .

    Il sait parfaitement décrire,les actions ,les sentiments, les hommes
    .Il est parfois un peu piquant ,mais toujours avec discernement.Si
    certains le qualifient de “Grand Meaulnien”,c’est

    déjà un bel éloge.Sa vie professionnelle, montre à quel point il
    est attaché à l’homme ,à l’histoire ,au savoir .L’amitié n’est pas
    un vain mot pour lui. Ce livre est dans la continuité ,c’est
    l’aboutissement

    non la conclusion, c’est déjà une œuvre littéraire .

    Sincères amitiés Alain

    Roger PORCHER

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Alain Dautriat

Alain Dautriat est né en 1950, dans le Limousin. Cadre bancaire en stratégie, puis enseignant à l’Université et magistrat consulaire, il développe un intérêt pour l’Histoire qu’il étudie sous des angles originaux dans ses nombreux livres. (Napoléon, la Grande guerre, les plaques commémoratives, etc). On retrouve ces postures impertinentes et émouvantes dans ses aphorismes comme dans ses chroniques régulières éclairées du « Boulevard des Arts » dans la revue de jurisprudence commerciale. Avec « Daubert, le signe », son premier roman, bouleversant, c’est encore une histoire singulière et terrible que cet écrivain nous conte, puisqu’elle emprunte beaucoup à la réalité.