COVID-19 – Soif de vie

9.99 19.90 

 

Fin décembre 2019, des patients présentant une pneumonie virale due à un agent microbien non identifié ont été signalés à Wuhan, en Chine. Un nouveau Coronavirus a par la suite été identifié comme l’agent pathogène responsable, provisoirement nommé 2019 roman Coronavirus (2019-nCoV).

Au 26 janvier 2020, plus de 2 000 cas d’infection au 2019-nCoV ont été confirmés, dont la plupart impliquaient des personnes vivant à Wuhan ou en visite, et la transmission interhumaine a été confirmée.

Or, au 20 janvier 2020, on rassure les Français : « Le risque d’importation depuis Wuhan est quasi nul ! Le risque de propagation du Coronavirus dans la population en France est très faible. ». Et pourtant, au moment où je termine mon livre – lundi 30 mars 2020 – la pandémie du Covid-19 continue de déferler à travers le monde (178 pays touchés, sur 198 au total), avec un peu plus de 787 000 personnes infectées, et qui a déjà causé la mort de plus de 37 500 autres personnes. Plus de la moitié de la population mondiale est confinée à cause de la forte contagion de ce virus.

Par ailleurs, la France a battu un triste record en franchissant la barre des 3 000 décès (3 024), et dépassant les 44 550 contaminations. À part ça, on ne risquait rien ! Par contre, le petit monstre couronné nous court toujours après…

Stay at Home !

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

La France est désormais au stade 3 de l’épidémie de Coronavirus. En plus des écoles, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé le samedi 14 mars 2020, que tous les lieux publics non indispensables recevant du public seront fermés et ce, jusqu’à nouvel ordre. Seuls les magasins alimentaires, pharmacies, stations-essences, banques et transports publics resteront ouverts. Édouard Philippe demande toutefois aux Français de limiter leurs déplacements…

*****

Lorsque de nouvelles maladies virulentes émergent, comme le SRAS et Covid-19, la course commence à trouver de nouveaux vaccins et traitements pour les personnes touchées. Alors que la crise actuelle se déroule, les gouvernements imposent la quarantaine, l’isolement, et les rassemblements publics sont découragés. Les responsables de la santé ont adopté la même approche il y a plus de 100 ans, lorsque la grippe se répandait dans le monde. Les résultats étaient mitigés. Mais les enregistrements de la pandémie de 1918 suggèrent qu’une technique de lutte contre la grippe – peu connue aujourd’hui – était efficace. Une expérience durement acquise de la plus grande pandémie de l’histoire enregistrée pourrait nous aider dans les semaines et les mois à venir.

*****

Est-il possible que des hommes, dans un laboratoire secret, aient créé cette épidémie mondiale ? En pleine crise du Coronavirus, une étude menée par des chercheurs de deux universités de New Delhi en Inde, a récemment embrasé les réseaux sociaux.

*****

Citoyen du monde : – « Est-ce qu’on pourrait savoir si un virus était créé par l’homme ? »

Pr Olivier Schwartz : « Tout à fait. L’analyse de son patrimoine génétique permettrait de comprendre les manipulations, s’il y en avait. On pourrait voir un alignement de séquences ou des mots étranges qui ne viennent pas d’un processus naturel. Mais souvent, quand on introduit ce genre de modifications dans un virus, ça a des effets plutôt mauvais pour le virus, tant mieux pour l’homme, le virus est moins capable de se multiplier avec ces additions étrangères dans son propre génome. »

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “COVID-19 – Soif de vie”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Pascal Dague

Pour des raisons de sécurité, je ne peux me présenter comme j’aimerais le faire… J’ai servi mon Pays en y mettant toute mon énergie, toutes mes forces. Entre enthousiasme et écœurement. J’ai aussi protégé certaines personnalités venues de mondes très différents. Je l’ai fait au péril de ma vie. J’ai enfin, sous la direction de services secrets étrangers, accompagné, quelques fois, de hauts dignitaires jusqu’à leur dernière demeure… Mais quelles que furent mes missions, j’ai toujours eu une passion pour l’écriture. Quelque part, l’écrivain est un flic, un flic sentimental qui traque l’information jusqu’à satisfaire sa curiosité. Rien n’est simple, rien n’est écrit d’avance, la liberté se sculpte avec le temps. Faut-il encore le prendre pour lui donner toute son importance. Le repos d’une vie est à ce prix…