Courts inter-rieurs

9.99 19.90 

Courts inter-rieurs est un recueil de textes courts. Vous y trouverez des nouvelles, des contes, des récits autobiographiques, des poèmes libres et même des SMS. Tout au long de ces mini- témoignages, vous découvrirez l’intimité de l’auteure et son parcours atypique dans un chemin spirituel d’une vie consacrée à l’inattendu et l’extraordinaire. Chaque chapitre permet de lire quelques pépites glanées aux sourires de l’existence. Si les noms et prénoms des adjuvants ont été changés, la teneur des diverses expériences reste, elle, parfaitement authentique, bien que parfois incroyable et inclassable dans les cases du « connu ». Accompagnée depuis plus de trente ans par son amie divine, Amma, Priyaclaire livre ici ses fous rires et ses tristesses, ses victoires et ses défaites, son espoir et sa foi imbattable qui donnent à cet ouvrage son caractère unique et pourtant si proche du lecteur. Un voyage « inter-rieur » à partager dans le respect et la joie, en toute simplicité…

Vous pourrez aussi retrouver Chamcham dans une nouvelle aventure inédite, illustrée par Alexis Girodengo, et apprécier l’histoire de « l’accident », vue du côté de Maryse, la maman témoin, et de Priyaclaire, actrice principale de cet épisode existentiel…

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

(extraits de « L’histoire de la petite planète »)

1) Il était une fois Terrèza, une petite planète qui habitait dans le ciel, une galaxie très loin d’ici. Elle allait à l’école des planètes et y apprenait à tourner sans cesse autour des soleils. Terrèza vivait avec sa maman planète, dans sa maison de petite planète, et avait des habits de petite planète : du bleu pour la mer, du vert pour les arbres, du rouge pour les volcans, du jaune pour les fleurs…

Elle aimait jouer dans le ciel, mais ce qu’elle préférait, c’était lire des livres sur les étoiles lointaines. Terrèza rêvait en secret de connaître les étoiles et même, pourquoi pas, d’en devenir une à son tour et de briller dans la galaxie. Elle voulait aller à l’école des étoiles, vivre avec une maman étoile, dans une maison d’étoile, avec des habits d’étoile : du doré pour les branches, du diamant pour le cœur.

 

2) Elle fit tant de progrès qu’à la fin de l’année, on lui offrit ses premiers chaussons de danse et elle devint danseuse étoile dans le ciel de la première galaxie. Jamais on n’avait vu une petite planète aussi appliquée à tourner, virer, danser sur les pointes de ses petits chaussons et, partout, la réputation de Terrèza grandissait. Quand on lui demandait ce qui la faisait danser de la sorte, elle répondait :

« C’est le Soleil des soleils. »

Mais personne ne la prenait au sérieux.

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Courts inter-rieurs”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Priyaclaire

En 1987, Priyaclaire était professeure de lettres à l’île de La Réunion quand elle a croisé les pas du « petit chameau d’Ocham », devenu depuis « Chamcham d’Ochabellam ». D’une dictée amusante est sorti un projet qui s’est développé au fil du temps et qu’elle a porté pendant des années, récoltant les mots, les jeux de mots et les émotions des lecteurs, puis récrivant le texte, dans le respect des idées de chacun, des dizaines de fois. En 2011, le père Noël lui envoya Alexis, l’illustrateur, et les dessins induisirent une nouvelle version ainsi qu’une mise en pages simple. Priyaclaire fit imprimer cet ouvrage en une vingtaine d’exemplaires dans un joli format et c’est avec joie qu’elle a fait appel aux éditions Sydney Laurent, où elle a publié en novembre 2018 Paral’elles et Parapluie, afin de faire connaître cette histoire où l’entraide et l’amitié se concrétisent et où ce sont les enfants qui deviennent acteurs-auteurs et partie prenante. Bénévole à ETW France et à Mam Lou Paradou, Priyaclaire vit aujourd’hui entre l’Inde et la France, se référant aux enseignements de son amie spirituelle du Kerala, Mata Amritanandamayi, « la Mère universelle », connue aussi sous le nom d’Amma.

Quand Priyaclaire rencontre Amma à l’île de La Réunion en 1988, elle ne se doute pas de la suite des événements de sa vie qui l’amèneront à adopter puis à perdre ses enfants et son « amioureux ». Toujours enthousiaste et optimiste, elle apprendra la patience et les miracles de l’Amour inconditionnel et elle saura, même dans l’adversité, garder le sourire et le sens de l’humour. Auteure de deux ouvrages en 2018, elle a choisi cette fois de donner un éclairage autobiographique à ce kaléidoscope de l’écriture. Que ses trouvailles, que ses erreurs, que ses errances et ses transes formatrices aident le lecteur à mieux se comprendre et s’aimer et à aimer le monde, voilà son credo et son intention. Que Dieu bénisse tous ceux qui liront ces lignes et que la paix et la joie nous réunissent dans ces poignées de mots, arcs-en-ciel de nos mains tendues vers la Vérité.