Commencements

6.99 12.90 

Ce recueil rassemble dix-sept contes sur le thème des « commencements » qui jalonnent les étapes du développement de l’espèce humaine.
De l’avant Big-Bang jusqu’à aujourd’hui chaque histoire présente une « première fois ». Tout en usant du style narratif, l’auteur rend accessible de manière ludique des notions indispensables à la compréhension du monde et de l’humanité. La parole, l’écriture, les mythes, le bonheur, la sagesse, la religion, l’empathie, l’amour, les pouvoirs de l’imaginaire, les quelques lois qui gouvernent le monde…
Tout en partant à la découverte de ce qui modèle les sociétés humaines, petits et grands peuvent aussi éprouver leur capacité émotionnelle et d’émerveillement grâce à leur imaginaire qui fonde notre humanité.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Nous sommes sur la terre, il y a bien longtemps. Je vais vous raconter l’histoire d’un couple préhistorique, lui, chasseur avec son arc et ses flèches et elle, cueilleuse des fruits de la terre et des arbres avec un sac de peau de bête sur le dos.
Ils ne savent pas encore qu’ils vont vivre l’aventure la plus extraordinaire de l’histoire de l’humanité et que le monde va s’en trouver bouleversé…
Il était une fois un roi qui n’était ni vieux, ni fatigué, ni las du pouvoir. Il rêvait d’un royaume sans roi ! Il imaginait que chaque personne serait responsable de régner sur elle-même et ses relations, non par le pouvoir de quiconque, mais par sa propre sagesse. Toutes et tous sages…
« Nous rêvons », se dit-il. « Eh bien, rentrons dans ce rêve, imaginons ! »
Il était une fois… un petit garçon qui marchait seul dans la forêt. À la nuit tombante, il arriva à une maison. Avant de voir la fumée, il avait senti l’odeur du chêne qui brûle. Son cœur en avait aussitôt été réchauffé. Il contourna le jardin qui occupait la clairière. Quand il arriva devant la maison, il se dit : « I1 y a de la lumière”. Il avait faim, était fatigué, la nuit arrivait, il osa frapper. “Qui va ouvrir” demanda sa tête, “j’ai faim” dit son estomac, “on est fatiguées”, dirent ses jambes.
Il était une fois un petit garçon qui questionnait son Papa.
— Dis Papa, l’amour, c’est quoi ?
— C’est simple, précieux, fragile. C’est comme le parfum des genêts, l’odeur des pins au soleil, le bruit des vagues de la mer.
— Je ne comprends pas, c’est quoi ?
Il était une fois une petite fille qui s’appelait Sophie. Elle commençait à savoir lire. Sa mamie, adepte des mots fléchés et croisés, ouvrait de temps en temps son dictionnaire pour vérifier l’orthographe et le sens d’un mot.
— Dis mamie, tous les mots sont dans ce gros livre ?
— Bien sûr que non, ma chérie, seulement les plus utilisés, et dans la langue française !
— Il y en a beaucoup ?
Aujourd’hui, dans une contrée désertique de l’Asie, un vieux sage, que l’on appelle l’Ermite, habite dans une grotte, à quelques minutes de marche d’un col. Tous les jours, des convois de camions passent par ce point stratégique pour traverser les montagnes qui se dressent comme un mur, barrant l’horizon de la route vers le Sud. Le vieil homme reçoit sa maigre pitance d’habitués qui s’arrêtent pour le saluer et converser avec lui, tant sa sagesse est profonde et connue des bergers, des camionneurs et de toute personne franchissant cette barrière naturelle.
Un jour, un jeune couple se présente au vieux sage…

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Commencements”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Jean-Marie Merard

Biographie de l’auteur des contes

Après la publication de l’essai « D’autres mots pour vivre l’amour - Balises sur le chemin qui mène à ce sommet de la qualité relationnelle », l’auteur a pensé qu’il ne pouvait pas s’en arrêter là et qu’il avait encore matière à intéresser ses lecteurs.
Dans son mémoire de formation en gestalt-thérapie intitulé « Il est maintenant ou Dire, Sentir, Imaginer », l’auteur avait écrit plusieurs contes pour illustrer chacun de ces trois volets. Lors d’un repas entre amis, après la lecture de deux de ces contes, Annick Redor a prodigué ses vifs encouragements afin de persévérer dans cette voie. C’est ainsi qu’elle a offert d’illustrer de photographies de ses toiles un recueil plus étoffé, celui que vous tenez dans vos mains.

 

Biographie de l’auteure des illustrations

Annick Redor rentre à l’École des Beaux-Arts de Nantes, fait des études « de modèles vivants » pendant 5 ans, à Nantes, Paris et Limoges. L’artiste peintre décrit elle-même son ressenti et son vécu quand elle crée. « Je suis ce que je peins et vibre de l’énergie que la surface blanche m’envoie, où tout est déjà là avant même le premier trait d’encre. Mon art est un hymne à la vie qui nous en dévoile la richesse infinie, une peinture de l’humain, du partage, une peinture où tout est amour et beauté, vie et couleur, un art où le cœur respire la grandeur d’Être. »
Depuis l’an 2000, une autre forme de création s’est imposée à elle. « Dans un état de lâcher-prise total, une énorme force d’amour me propulse vers des mondes, des univers, des Êtres, existant bien au-delà de notre dimension. Un influx cosmique relie l’humain aux sources de la Vie, en utilisant mon bras. Je travaille sans la moindre conscience de ce qui va apparaître sous les pinceaux, perdant la notion totale des sens physiques et du temps. Je « disparais » pour laisser place à une puissante sensation d’Unité totale avec le Vivant ».

cliquez sur l'auteur pour suivre l'actualité