Comme un arbre esseulé – La bouleversante histoire d’amour d’un prêtre insoumis

8.99 18.90 

« Comme un arbre esseulé »

Pourrait se résumer en une phrase : « La bouleversante histoire d’amour de « Tibi », prêtre insoumis ».

Si Dieu a inventé la sexualité dans un moment de délire, que reste-t-il de cette divine métaphore « aimez-vous les uns les autres ». C’est insidieux !

Dans l’amitié partagée, sans ombre ou bémol, j’ai très mal vécu les ressentis de « Tibi », cet ami prêtre, militant humaniste et poète, et Camille, cette jeune femme belle comme le jour, artiste jusqu’aux tréfonds de l’âme errante.  Deux écorchés vifs, épris de liberté, amoureux de la vie, de la beauté des êtres, des peuples, de la nature, du ciel et de la terre, ils rêvaient de vivre au grand jour leur amour fou, légitime, passionnel, interdit, condamnés à la grisaille des secrets d’alcôve.

Aurais-je pu faire autrement que dénoncer cette injustice ?

Martial MURRAY

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

L’urne disparut aussitôt, engloutie par les flots.

Tibi et Camille étaient enfin réunis.

Arraché au vent du large, par-delà l’horizon de notre vécu et en deçà des nuages gris sombre et tourmentés d’un ciel profond, disparut ce matin-là le souvenir d’une vie de passion, pastellée d’amour écartelé.

Ainsi soit-il.

Seules, bercées par la houle, deux boutons de roses à peine écloses flottèrent longtemps à la surface des flots, l’une était de couleur Carmin, comme le sang des fédérés, et la seconde d’un jaune éclatant, comme la 4L de Camille.

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Nbre de pages

232 pages

Version

,

Date de Parution

03/08/22

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Comme un arbre esseulé – La bouleversante histoire d’amour d’un prêtre insoumis”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Martial Murray

Ce sont les fous qui font avancer le monde, et non point les gens de raison, et l’adulte qu’il est, reste un grand enfant qui n’a rien perdu de sa liberté de regard.

Qu’il s’agisse du virtuose de la cithare, du compositeur, de l’auteur, du metteur en scène, du conteur, de l’artiste complet qu’il est, sa sensibilité est toujours à fleur de peau dès qu’il s’agit de partager une émotion, promouvoir la beauté, ou défendre le faible ou l’opprimé.

Aujourd’hui encore, Il trimbale les effluves ternies de cette amitié en forme de peau de chagrin, parce que quand il s’agit d’aimer, tout reste encore à faire.

Cet ouvrage en est le témoignage vivant.