Citoyenne pas potiche !

9.99 16.90 

Désolée pour le dérangement, on essaie juste de changer le monde ! Préface de Coline Serreau

L’auteure nous invite à découvrir les parcours d’une femme qui voulait être actrice de sa propre vie et rêvait de changer le monde. Elle partagea son temps entre sa famille, son travail et l’investissement citoyen. Elle décrit dans cet ouvrage les parcours complexes qui furent les siens, dans les corps intermédiaires, les syndicats, les espaces de démocratie participative, les associations…
Elle nous propose d’ouvrir les yeux sur les difficultés de notre démocratie malade qu’il nous faut soigner, protéger, en redonnant aux citoyens la place qui leur est due, pour construire ensemble un monde meilleur.
Elle définit les contours de la participation citoyenne à la construction de ce monde généreux, protégé, que nous souhaitons laisser à nos enfants.
La tâche est rude pour les citoyens ordinaires qui souhaitent changer ce monde et redonner des couleurs aux mots gravés sur le fronton des mairies « Liberté, Égalité, Fraternité », ces valeurs qui cimentent notre société. Mais le projet est magnifique, plein d’espoir et de solidarité.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Nous étions nombreux à imaginer un autre monde ! Nous le désirions égalitaire, avec une place pour tous, un logement digne et la fin des morts de froid dans notre pays développé. Nous espérions que les gouvernants sauraient entendre les cris des habitants en « gilets jaunes » qui nous ont raconté, dans le froid des ronds-points, l’angoisse de fins de mois difficiles et leur désir de vivre dignement.

*****

Surtout, nous voulions laisser à nos enfants une planète propre, une terre respectée qu’on ne gave pas de CO2 et sur laquelle ils pourront vivre, respirer, sans regarder fondre les glaciers ni brûler les forêts qui les protègent.

*****

Quand on aime par-dessus tout son pays, quand on a conscience de la fragilité de notre planète et de la nécessité de laisser un espace de vie propre et sain à nos enfants, on ne peut pas se contenter de disserter sur les difficultés du monde, ou sur l’incapacité de ceux auxquels on a confié la direction du pays.

Vient un moment où il faut sortir de l’ombre, poser une parole constructive et étayée pour faire avancer les choses et enfin AGIR !

*****

Les principales richesses de nos territoires, ce sont ces habitants qui créent, partagent leurs savoirs, leurs savoir-faire, acceptent de réfléchir ensemble.

*****

Le temps consacré à préparer l’avenir est un temps précieux et je souhaite que les habitants de notre pays intègrent l’idée qu’il faut un temps pour toute chose, le travail, la famille, les loisirs, et un temps pour construire correctement la société que nous laisserons à nos enfants.

 

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Citoyenne pas potiche !”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Mariette Cuvellier

C’est la Résistance qui permit à ses parents de se rencontrer : quand son père a débarqué en France pour libérer le pays, il fut accueilli en héros et finit avec le statut de « nègre » ou encore « d’immigré », car il était noir. Ce sont sans doute ses racines qui ont donné à l’auteure l’amour de son pays, La France, le sens des belles choses, le désir de protéger notre planète et de redessiner un monde plus juste et plus respectueux de tous. Redessiner l’autre monde, celui de la générosité, du respect, du partage, de la tolérance, de la bienveillance, de la culture, fut son projet de vie. Mariette Cuvellier fut enseignante, et passionnée par les sujets d’apprentissage et de remise en action de l’ascenseur social. Elle habite en Drôme, à Dieulefit, magnifique village qui s’honora dans l’accueil des populations juives persécutées pendant la guerre. Présidente et animatrice du Collectif citoyen, elle continue inlassablement à tenter de changer le monde, car il faut garder espoir et il n’est jamais trop tard pour agir.