C’est par la fenêtre que s’envolent les papillons

2.99 8.90 

Quelles sont les origines de la nostalgie qui tenaille Jeanne ? À quel moment va-t-elle l’emporter vers un chemin de non-retour ? La sensibilité est-elle un obstacle à l’épanouissement personnel ?..

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Je suis née sans armure, escargot sans coquille, perméable à toutes les intempéries. Je ne suis pas de celles qui résistent aux coups de froid, aux coups du sort. Sans cesse la vie me glace et me paralyse. Je suis restée menottée à mes frayeurs d’enfant gâtée. Une feuille d’automne virevoltant, irrémédiablement attirée par le vide et le sol humide.

******

Je l’ai senti venir, ce vent mauvais qui me revenait. Comment trouver la force de ne pas plier ? Dans le ciel bleuté, les nuages défilent lentement. Laisser passer, laisser filer, ne pas résister, accepter. De nouveau, le temps se fait pesant. Je ne peux plus m’évader et les merles soudain m’énervent.

******

Mon père est mort et sa ville m’est devenue étrangère. Je suis redevenue invisible en ces lieux chargés pourtant de souvenirs. Fille de personne. J’ai perdu mon bracelet de naissance. Mon père est quelque part là-haut sur un rocher et il ne dit plus rien. Parfois même il ne répond pas et je ne discerne plus ses yeux. Il est parti et il ne reviendra plus. Je l’ai laissé là-bas. J’ai laissé mes doigts effleurer son dernier refuge avant que tout de lui ne disparaisse en fumée.

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “C’est par la fenêtre que s’envolent les papillons”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Martine Jules

Martine Jules réside en Normandie, au pays de la pluie et des pommiers en fleurs. De formation supérieure de communication publique, elle exerce sa prose poétique au sein d’un atelier d’écriture.