César

(6 avis client)

7.99 17.90 

Août 1914, Pierre et Louis sont mobilisés, ils abandonnent leur forêt qui est toute leur vie, pour rejoindre leur unité.
César, le cheval de Louis est réquisitionné ; séparés, ils partent pour le front. Louis est grièvement blessé, puis rétabli mais handicapé. Il va mener un âpre combat contre l’autorité militaire et étatique. Réformé et de retour chez lui, il n’aura de cesse que de partir à la recherche de César, que tout le monde croit mort. L’aventure sera semée d’embûches, Louis y fera des rencontres insolites, des militaires insensibles à la douleur des hommes et des animaux, un officier comme lui dans la détresse, un prêtre qui ne croit plus en Dieu, une veuve et sa fille, des paysans débordant d’empathie qui l’aideront dans son odyssée.
Durant le conflit neuf millions d’hommes sont morts ainsi que quatorze millions d’animaux. L’auteur a tenu à les réunir dans un même hommage.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Au repos, à proximité de Fays, se produisit un incident qui allait être lourd de conséquences pour Louis. Pénétrant dans une grange encore intacte, pour panser des chevaux, Louis surprit le caporal, un gourdin à la main en train de frapper un vieux cheval qui refusait de se lever. La bête semblait exténuée, une plaie suintait à son encolure, mais l’imbécile insistait à vouloir faire relever l’animal. Louis entra dans une rage folle, rien ne pouvait plus le retenir, il se saisit d’une vache à eau qu’il balança à la tête du caporal qui vivement se retourna : « Qu’est-ce qui te prend morveux ? T’es devenu fou ? Laisse-moi m’occuper de cette vieille carne… » Louis n’entendait plus les mots qui s’échappaient de la bouche de son supérieur, il lui bondit dessus, le culbutant dans la litière qui jonchait le sol, lui frappant le visage et la poitrine de toutes ses forces, il semblait vouloir en finir avec cette brute. Deux palefreniers alertés par les cris surgirent pour séparer les deux hommes, c’est avec difficulté qu’ils tirèrent Louis en arrière ; l’autre était étalé, gisant dans la couche de fumier, le visage en sang, la chemise et la vareuse déchirées, il se releva enfin, titubant : « Tu vas me le payer cher, crois-moi ! »……

 

Sa main tremblante agrippa son képi, d’un geste brusque, il le jeta dans l’âtre, il ôta sa vareuse, sa chemise, débanda le bas de molletière de sa jambe valide, enleva ses godillots, fit tomber son pantalon avec difficulté, gêné par la prothèse, et du bout de sa béquille rassembla le tas de frusques : « Maman, jette- moi ça au feu ! » Alexine rassembla les loques et les balança dans les flammes qui semblaient attendre avec impatience cet instant. Elles dévorèrent avec gourmandise les restes de l’uniforme dans un long crépitement d’étincelles qui tel le bouquet final d’un feu d’artifices mettait fin à une période maudite …

Il se dirigea ensuite à l’extérieur vers le grand abreuvoir, se laissa basculer dans l’eau glacée, y resta quelques instants. Il voulait comme dans un baptême se purifier, chasser à jamais de son corps et de son esprit tous ces mois passés dans cette gangue exterminatrice.

 

Depuis son retour, Louis s’était mis une idée en tête : il était toujours persuadé que César était encore vivant quelque part et il s’en était ouvert à sa famille : « Dès que j’aurai retrouvé des forces et que mes jambes pourront me supporter, je partirai à sa recherche, je vais le retrouver, il m’attend, j’en suis sûr ! » …..

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

6 avis pour César

  1. Masson Josiane

    La lecture des extraits donne envie de lire ce livre, une autre façon de voir la grande guerre

  2. Claire Perrin

    Histoire qui a l’air palpitante : aventure , histoire avec un grand H , histoire humaines tout y est ! les extraits annoncent un style riche et élégant

  3. Josie Boulonne

    J’attends la version livre.
    Résumé captivant

  4. Josie Boulonne

    souvenirs dune époque qui est celle de mes grands parents récit palpitant

  5. Belloir Cecile (client confirmé)

    C est le genre de livre qui me donne envie à la lecture..superbement bien écrit, un réel bonheur, je m y croyais presque et pourtant je n’ai pas vécu cette période de notre histoire. Bravo et toutes mes félicitations à notre auteur

  6. Jean de beir

    Ce retour sur l’histoire et sur les oubliés “les chevaux ” est passionnant,la lecture est très agréable a faire lire.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jean-Louis Boulonne

Jean-Louis Boulonne né aux confins de la Champagne et de la Lorraine, s’épanouit dans sa jeunesse au plus près des grandes forêts où il trouve la paix, la sérénité, une certaine forme de philosophie. Cette harmonie sylvestre ne le quittera jamais. Il y a trouvé ses racines, enfouies tels de vieux chênes centenaires. Cet amour fusionnel, il nous le transmet à travers ses écrits dans lesquels il conjugue sa passion de l’histoire avec celle de la nature et des animaux pour nous entraîner dans la fraîcheur de récits dont on ne voudrait pas sortir. Lauréat du Concours de Nouvelles 2016 des médiathèques de Mantes en Yvelines