Bizarre ? Vous m’avez dit bizarre ?! Ou l’histoire sans queue ni tête de Monsieur Bird

9.99 20.90 

Mr Bird, petit bonhomme sans histoires, et ingénieur en parapluie pantouflard, coule des jours tranquilles et peinards au fin fond de son Angleterre.

Pourtant, un jour, et sans crier gare, son entreprise Umbrella forever l’envoie en France pour une mission professionnelle à durée indéterminée.

D’une nature optimiste et confiante, c’est donc rempli de hardiesse que Mr Bird s’envole vers son nouveau destin à l’étranger.

Cependant, cela va être le choc à l’atterrissage, et plus précisément, c’est le monde au milieu duquel il va atterrir qui va d’emblée lui apparaître bizarre et hostile.

La France de 2050 va lui réserver bien des surprises et bien des soucis, à tous les égards…

Pour commencer, le simple achat d’une vieille demeure en ruine va vite devenir une histoire sans queue ni tête dans laquelle il se retrouvera prisonnier…

De quiproquos en malentendus, il va se retrouver au cœur d’une aventure rocambolesque.

L’ingénieur va devoir s’ingénier à trouver des stratégies, ne serait-ce que pour se sortir de situations dramatiquement croquignolesques dans lesquelles, bien souvent, ce sera lui seul qui se sera jeté…

Aussi, il va devoir composer avec l’adversité, et dépasser ses croyances et ses clichés pour se confronter à ceux des français.

Il va croiser des figures inattendues et aussi farfelues qu’imprévues et il va également devoir faire face à des situations déroutantes, quelque peu égarantes.

La confiance de BIRD va être mise à rude épreuve. Est-ce qu’il saura le supporter ?

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

« C’est vrai qu’en 2050, si vous osiez encore venir en ville avec une automobile, peu importe qu’elle soit hybride, électrique, ou à hydrogène, c’est que vous étiez vraiment un crétin fini, et on vous le faisait payer cher… Dorénavant, on était dans l’ère du vert, et même du vert brut, et les particules fines n’étaient plus dans l’air du temps. À présent, sous ce nouveau régime écologique dictatorial, il fallait juste marcher au pas. C’est d’ailleurs pour cela que dans tous les zones de regroupement humain, qu’on appelait jadis villes, on vous conseillait oppressément d’utiliser les seuls moyens de transport gratuits et autorisés : vos pieds… Il était donc devenu d’usage courant de circuler à dos de dromadaire, ou de faire du covoiturage à bord d’un chameau, ces moyens de transport étant maintenant les plus recommandés et les plus répandus en France, depuis l’accélération du réchauffement climatique et de l’exode africain qui, par conséquent, était venu faire hémorragie dans ses – encore un peu – vertes vallées ».

****************

« Ce n’est qu’après m’être acharné plus d’une demi-heure à pousser la récalcitrante comme un pauvre imbécile de Sisyphe, que je compris enfin que ce n’était qu’un placard. Je tirai donc la porte qui, morte de rire, s’ouvrit alors aussitôt.

J’éclairai alors l’intérieur du placard, qui pour le coup, je le découvris en m’avançant, était d’une bien belle dimension et d’une bien étrange blancheur à la dernière lueur vacillante de ma lampe de poche en train de mourir à petite charge.

J’allai ressortir de là quand, après un dernier balayage de torche, je tombai sur mes fesses.

Le coccyx défoncé, je rééclairai pourtant le haut des parois pour trouver ce qui m’avait projeté au sol. Et, là ! Oui là ! Pendus à une sorte d’allonge, je tombai nez à nez avec… « Arrrrhhhh !!! »

Qu’est-ce que c’était encore que ces putains de conneries !!!  

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bizarre ? Vous m’avez dit bizarre ?! Ou l’histoire sans queue ni tête de Monsieur Bird”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Marion Fichelle

Née en 1975, dans le Pas-de Calais, j’ai grandi et fait des études littéraires en faculté de Lettres Modernes, avant de me diriger dans le domaine du travail social et de l’Education Spécialisée.
Monitrice éducatrice, j’ai travaillé auprès de différents publics et dans différents types de structures et institutions spécialisées, d’abord dans le Nord de la France, puis dans le Sud, où je me suis installée plus tard afin de rejoindre ma famille.
Puis, souhaitant me réorienter, et me former aux métiers autour du livre, j’ai commencé à travailler en tant que bénévole dans une médiathèque, afin de développer une expérience de terrain et d’accéder à une formation qualifiante d’agent de médiathèque.
Passionnée par l’écriture, je voulais enfin retrouver l’univers et l’ambiance des bibliothèques, et devenir, en quelque sorte, médiatrice de l’écriture des autres et de leur(s) histoire(s).
L’écriture, chez moi, est bien plus qu’une passion, c’est un besoin essentiel, ma respiration.