Bilon l’ermite du lac

8.99 18.90 

Il y a près de mille ans, BERNARD DE CLAIRVAUX écrivait ces lignes :
« On apprend beaucoup plus de choses dans les bois que dans les livres :
 Les arbres et les rochers vous enseigneront ce qui ne se dit pas ailleurs,
 Et vous verrez par vous-même quelle joie descend de ces montagnes ».
Quelques années auparavant, dans la montagne vosgienne, vivait BILON l’ermite.
Les jours, les mois, les ans, les siècles… ont revêtu de silence, voire d’oubli, l’histoire de cet homme, dont j’ai retrouvé la trace quasiment effacée par le vent fort et dévastateur du temps qui passe comme l’est l’empreinte d’un pas dans le sable ou la neige. L’histoire est devenue légende.
La mémoire n’a, en effet, conservé que l’essentiel, c’est-à-dire la conversion.
L’âme qui avait habité cet homme, jadis, au cœur de la création de DIEU, m’est apparue si belle que j’ai voulu lui donner visage humain, afin que nous tous qui sommes encore sur les chemins si difficiles de la vie, nous n’oubliions surtout pas qu’il n’était ni plus ni moins que cet homme humain que chacun de nous est…

UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Bilon l’ermite marchait lentement, pénétrant la forêt sans se préoccuper des branches qui, tantôt accrochaient son vêtement, sa bure déjà trouée par les mille griffes que la forêt semblait vouloir garder comme autant de signes de son invraisemblable force, tantôt aussi marquaient un peu plus son visage buriné par le temps, et principalement par tout ce qu’il avait vécu en ce lieu, refuge auprès de son Créateur. Ce visage, il le tenait baissé sans avoir au préalable rabattu ce capuchon dont il avait abandonné depuis longtemps la protection, une parade en quelque sorte face aux toujours possibles morsures du lieu, une armure efficace, surtout pour préserver son intimité, son attention envers celui qui, seul à présent, était digne de son intérêt, son unique interlocuteur depuis qu’il en avait fait le choix, il y a bien longtemps déjà, son Dieu.

********

Gérard a utilisé tous les moyens pour me dissuader, pour me convaincre de demeurer dans son amical sillage, puisqu’il n’a même pas oublié les menaces les plus fortes, toutes les facettes de son imagination au service de la persuasion, toutes les baguettes de son autorité, de sa force sans pouvoir cependant me détourner, car à présent je me sens détaché et donc entièrement libre de tout ce qui peut m’asservir même si j’ai conscience qu’il y a encore beaucoup de choses dont je devrai me départir, me dévêtir, faire mon deuil même, car il est des servitudes dont on ne se libère pas aisément, des asservissements, des esclavages de l’âme ou du corps dont on ne se débarrasse pas commodément, j’ai l’honnêteté de le reconnaître.

Informations complémentaires

Nbre de pages

260 pages

Version

,

ISBN Ebook

Date de Parution

08/07/22

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bilon l’ermite du lac”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : François-Noël Lavergne

Marié et père quatre enfants, François-Noël LAVERGNE est né en 1939, et a quasiment toujours vécu dans les Vosges en tant que professeur de musique et chant, après un passage à l’opéra du Rhin. Ses qualités d’organiste et d’animateur lui ont valu d’être décoré de la médaille d’or du diocèse de SAINT-DIE tandis que ses activités comme directeur et animateur du festival de Saint-Barthélemy. Ami de J.S. BACH, artiste lyrique, chef de chœur, correspondant de L’Écho des Vosges, conteur, compositeur et acteur engagé au sein de plusieurs associations culturelles et musicales, il a été nommé Chevalier dans l’Ordre national des Arts et Lettres par François LÉOTARD en 1988. Très investi par conséquent dans la vie patrimoniale, il s’est toujours trouvé attaché à promouvoir son pays et surtout cette vallée des lacs, site touristique de premier ordre, connue comme offrant un cadre de vie exceptionnel en toutes saisons, non loin du Hohneck et en particulier le site de LONGEMER qui se présente à ses yeux comme une authentique cathédrale, dont les voûtes sont ouvertes sur le ciel. C’est d’ailleurs là que se situe l’histoire de BILON l’Ermite.