Bienvenue chez les P.P. ” Il était une fois… chez les Pêcheurs Pyrénéens “

6.99 13.90 

Du vécu ! Dix-huit récits halieutiques, traités avec humour et fantaisie. Témoins d’une tradition champêtre du Piémont Pyrénéen où faire partie de la grande famille des Pêcheurs Pyrénéens n’est pas une mince affaire. En effet, Pêcheur Pyrénéen n’est pas une simple appellation, c’est une distinction. Que dis-je ? Un privilège.

On ne naît pas Pêcheur Pyrénéen. On le devient… au terme d’un long et fastidieux apprentissage. C’est, en quelque sorte, un label local qui mériterait une distinction régionale, voire nationale… une Légion d’Honneur mais une Légion d’Honneur Halieutique.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Autant qu’il m’en souvienne, dans les années 50/60, à la belle saison – celle de la pêche –, il n’était pas rare, même plutôt fréquent, à l’instant où le Coucou venait à peine de « « coucouler »* les huit coups de la fin de journée, que mon père, four-bu en rentrant du boulot et à l’ordinaire peu loquace, déboule dans la cuisine en lançant à ma mère toujours près du fourneau à cette heure tardive : « Té, Hélène, pour le petit ! ».

 

Encore habillé de poussière, il jetait alors son sac de pêche sur la table unique, commune et convertible – cuisine, salle à manger, bureau… En réalité, c’était un ancien cartable, ayant secondé vaillamment lors de leurs longues études l’un de mes grands frères, ou peut-être les deux séparément, reconverti ce jour-là, en panier de pêche par notre bricoleur de paternel, « pour ne rien perdre » disait-il.

 

Il était une fois…

 

Sept Petits Pécheurs Pyrénéens qui, charmés, voire envoûtés, par les Blanches Neiges Pyrénéennes, décidèrent de sortir des sentiers battus, de leur pêche traditionnelle en rivière, pour aller prospecter les Miroirs Magiques des lacs d’altitude.

 

Une pêche qu’ils n’avaient jamais pratiquée, une pêche en lac de haute montagne, dans une nature quasiment inviolée, à cette époque.

 

Une pêche qui imposait des heures d’approche, de marche, puis des techniques nouvelles à découvrir et à mettre en œuvre.

 

On naît nageur ou du moins en sachant flotter, un réflexe inné de survie, le réflexe archaïque d’apnée chez les bébés !

 

On naît pécheur ou du moins porteur du péché originel d’après une doctrine de la théologie chrétienne.

 

Ne pas confondre avec pêcheur, un métier ou un plaisir pour une personne qui s’adonne à prendre ou essayer de prendre du poisson.

 

Il ne restait qu’une vingtaine de centimètres d’eau à évacuer quand la surface de l’onde trouble se mit à frémir, puis carrément à bouger. Dans les vaguelettes apparut alors une belle truite qui semblait demander grâce après avoir passé plus de deux mois dans un mi- lieu fétide, une eau stagnante peu profonde et légèrement javellisée par les produits d’entretien. Je décidai donc de la récupérer délicatement pour aller la relâcher… et pourquoi pas dans le fleuve régional, notre « Garonne » voisine, où elle finirait ses jours dans un milieu naturel.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Bienvenue chez les P.P. ” Il était une fois… chez les Pêcheurs Pyrénéens “”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Jean-Claude Boyer

Troisième enfant de sa fratrie, l'auteur est né en 1952, au cœur des Pyrénées à Montréjeau, une ancienne Bastide Royale. Un Lion dans un nid d’Aigle. Issu d’une famille de modestes commerçants, son père lui inculqua très tôt les valeurs sportives et morales de la pêche, de la chasse et du sport en général. Après des études à Toulouse et l’obtention du Baccalauréat, il doit hélas abandonner, pour cause de blessure « rugbystique », la préparation du professorat d’éducation physique et sportive. Changeant son fusil d’épaule, il reprend des études tertiaires en Faculté de Philosophie. Actuellement cadre A - Fonction Publique Territoriale, en position de détachement auprès des services Eau et Assainissement de Toulouse Métropole, il réside toujours au sein de la nature dans le Piémont Pyrénéen.