Ballade africaine

6.99 13.90 

Cet ouvrage est le journal de route d’un jeune conscrit du corps de santé enrolé volontaire dans le dispositif Épervier projeté avec la FAR au sein d’un régiment parachutiste de soldats professionnels français au Tchad et au Centrafrique dans la fin des années 1980.
Élevé dans une famille de militaires, chrétienne pratiquante et après avoir fait le choix d’embrasser la carrière médicale, il découvrira les réalités de la vie sous les armes dans les pays en guerre du tiers-monde…
Une expérience et un passage initiatique compliqués qui le feront sortir à jamais du monde insouciant de l’adolescence et au travers de faits marquants, comprendre les valeurs discipline, solidarité, abnégation et service.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Mission au sein du 7è RPIMa au Tchad Centrafrique, Dispositif Epervier, Force d’Action Rapide, février 1989 -août 1989

Enfin les derniers jours, la mise en pratique des simulations de la tour, des roulés-boulés dans les cailloux et des traînages sur le sol.

Aujourd’hui on saute avec tout l’équipement… c’est un saut de guerre ; à nos trente-cinq kilos de parachute s’ajoute le paquetage contenu dans un sac qui nous entrave les jambes, « la caisse » et la gaine de ce qui simule notre FAMAS.

Nous portons près de cinquante kilos et attendons, courbés, la gorge nouée par le stress et le visage desséché par le souffle chaud des moteurs du Transall, devant la trappe arrière béante, l’ordre d’embarquer.

Au loin dans l’air glacé se profilent les sommets enneigés des Pyrénées.

Dans quelques instants, une lumière rouge s’allumera, une sirène stridente retentira pendant que s’ouvriront les portes latérales du Transall.

Il faudra fouetter la SOA (Sangle d’Ouverture Automatique), ce cordon ombilical synonyme de vie à la face du largueur pour qu’il n’ait pas, humiliation suprême, le temps de nous pousser des mains ou du pied comme un récalcitrant ou un peureux.

Dans quelques instants, une lumière rouge déclenchera une prière muette au Patron du Saint des Paras :

«Oh Dieu tout puissant, que tout se passe bien! Que le “pépin” s’ouvre!»

Une lumière rouge qui précédera cet envol réflexe inculqué par des semaines d’entrainement douloureux et intense, l’éblouissement, la sensation d’être dans une machine à laver, et l’air qui fouette le visage à 350 km/h.

Tel un automate gorgé d’adrénaline, on se surprendra à sauter loin de la carlingue, s’enrouler pour éviter le souffle, puis une fois le choc de l’ouverture passé, à vérifier la toile, la position des copains, le sens du vent.

«Ils sautent des avions, ces hommes au cœur de lion.»

Merci, mon Dieu, ça s’est ouvert !

 

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Ballade africaine”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Denys

Né en 1963 à Montpellier, l’auteur passe une partie de sa jeunesse, lors de longues vacances solitaires, en Cévennes, devenant un inconditionnel de nature et de voyages. Aventureux il est donc séduit par un service militaire outre-mer dans un régiment aéroporté qui le fera renouer, après avoir hésité entre un engagement dans l’Armée de l’air et la médecine, deux de ses passions majeures, avec les valeurs militaires de ses aïeux Saint Cyriens. Appelé sous les drapeaux, il postule pour un engagement volontaire dans les troupes aéroportées de marine en Afrique où, chrétien pratiquant, il espère pouvoir aider son prochain. Mais la brutalité des faits et la réalité de la vie quotidienne lui inspireront ce journal de route et ce plaidoyer pour témoigner de l’abnégation de l’Armée Française en Opex.