Aventures et mésaventures d’un garçon qui voulut être pilote

9.99 18.90 

Passionné d’aviation dès l’enfance, je concrétise ce rêve en réussissant le concours de l’Armée de l’Air, intégrée à 18 ans, obtenant mon brevet de pilote deux ans et demi plus tard. Près de trois ans comme moniteur à l’Ecole de l’Air, et enfin la « chasse » sur F100 Super Sabre. Je rejoins la vie civile en 1978 ; le brevet militaire n’étant pas reconnu par les syndicats, je pratique 15 ans d’épandages aériens en Afrique, surtout au Cameroun. En 1990, départ pour les USA, où j’obtiens la qualification de pilote de ligne et en 1992, je suis recruté par une grosse société forestière. Retour aux States pour acheter un Cessna 441 bi-turbopropulseur, que je ramène au Cameroun après une traversée de l’Atlantique en 7 heures. Neuf ans de plaisir, en gagnant la confiance de la direction, pourtant « frileuse » au départ. Mais, rachetée par une société chinoise, l’histoire de la société s’achèvera tristement en 2002. Trop tard pour repartir, je me consacre avec joie à ma fille adoptive qui vit maintenant en Australie. Poussé par des amis, je me lance dans cette nouvelle aventure : l’écriture.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

Si je n’ai jamais tenu de journal, mes nombreux carnets de vol m’ont permis de garder une chronologie exacte, même si j’ai été amené à certaines digressions au fil de son élaboration. En tout cas, cela aura rafraîchi ma mémoire, nombre d’anecdotes me revenant au fur et à mesure de mon avancée dans ce récit. Cela a été pour une expérience profitable quand j’ai cédé aux avis de proches qui pensaient que cette vie, un tantinet atypique, pouvait être relatée.

Au cours de mes cinquante ans de vie professionnelle j’aurai effectué près de onze-mille heures de vol et au moins autant d’atterrissages (et je ne compte pas les rebonds), me serai posé dans une trentaine de pays : la France, bien sûr, Algérie, Allemagne, Arabie Saoudite, Bahreïn, Cameroun, Canada, Centre Afrique, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Dubaï, Egypte, Etats-Unis d’Amérique, Gabon, Grèce, Guinée Equatoriale, Inde, Maroc, Niger, Pakistan, Sao Tomé & Principe, Sénégal, Sharjah, Singapour, Soudan, Tchad, Thaïlande, Togo et Zaïre !

En 2002, fin des vols et, après une tentative pour passer ma retraite au pays du sourire, avortée à la suite d’une « erreur » du notaire, c’est à Blaye les Mines que je poserai mes valises, pour l’instant…

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Aventures et mésaventures d’un garçon qui voulut être pilote”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A propos de l'auteur(e) : Bruno Guillon

Aîné d’une fratrie de 7 enfants, l'auteur sera admis, après le premier bac, dans les écoles de l’Armée de l’Air, seule solution financièrement accessible, mais au prix d’une sélection impitoyable. Sa vie active comporte trois grandes époques. Pilote de chasse, vivant des expériences inaccessibles au commun des mortels mais avec une technique très exigeante. Puis il se consacre à l’épandage aérien, surtout au Cameroun, une pratique dangereuse, les accidents étant fréquents lors de ces vols à basse altitude. En 1990, il obtient une licence de Pilote de Ligne aux USA, avec des vols pour la CAMAIR. Recruté par une grosse société forestière, il achète un bimoteur Cessna 441, et traverse l’Atlantique en cinq fois moins de temps que son illustre prédécesseur. En 2002, il rejoint son « petit Liré » et se consacre à sa fille Amalia.