Au- delà des légendes

4.99 12.90 

Tout le monde connait, tout-au-moins de nom, la maison d’Amityville, sur l’île de Long Island, état de New York… Avant de devenir la maison hantée la plus célèbre du monde, le lieu avait déjà défrayé la chronique un an avant que les Lutz n’y emménagent. En effet, le fils des précédents propriétaires, Ronald De Feo Jr. avait tué ses parents et ses quatre frères et sœurs au fusil, durant la nuit du 13 novembre 1974. Ce sextuple meurtre avait profondément marqué l’opinion publique. Je vous propose, tout d’abord, de nous intéresser au séjour des Lutz et aux fait relatés dans le livre de Jay Anson. Nous aborderons la nuit de la mort de la famille De Foe, puis la question de la maison hantée, proprement dite, suivant la chronique des événements.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAIT DU LIVRE

Dès le début, ils ressentirent quelque chose d’étrange et de malsain. Nous étions alors en plein hiver et George disait qu’il avait toujours froid, malgré le fait qu’il lui arrive fréquemment de monter le thermostat du chauffage au-dessus de 25°C et que la chaudière fonctionnait parfaitement. Au contraire de Kathy, qui ne ressentait pas ce froid persistant. Une pièce du haut, qu’ils appelaient la salle de couture, était celle où se déroulaient le plus de choses étranges ; ils avaient pris l’habitude de l’éviter le plus possible et personne n’y résidait jamais. Une chose ou une entité, un esprit, semblait occuper le hangar à bateau et le chien aboyait régulièrement sur des personnages invisibles. Comme s’il s’y trouvait quelqu’un à l’intérieur, mais quand on le fouillait, il n’y avait personne.

 

Durant la nuit il y avait eu un gros orage. George se réveilla à 6h30, en voyant que toutes les fenêtres étaient ouvertes et que certains bâtis et serrures des fenêtres avaient été presque arrachés, et plusieurs vitres étaient brisées. Les serrures des chambres des enfants étaient aussi défoncées. La pluie ayant trempé les meubles et la moquette, les Lutz passèrent une partie de la matinée à tout nettoyer et sécher. George téléphona à un menuisier et à un serrurier pour effectuer les réparations. En attendant, il cloua des planches aux bâtis des portes de la salle de couture et de la salle de jeux. George Kekoris appela pour dire qu’il ne pouvait venir tout de suite, mais qu’il viendrait dans les jours suivants et qu’il souhaitait passer une nuit dans la maison.

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Au- delà des légendes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Pascal Dague

Pour des raisons de sécurité, je ne peux me présenter comme j’aimerais le faire… J’ai servi mon Pays en y mettant toute mon énergie, toutes mes forces. Entre enthousiasme et écœurement. J’ai aussi protégé certaines personnalités venues de mondes très différents. Je l’ai fait au péril de ma vie. J’ai enfin, sous la direction de services secrets étrangers, accompagné, quelques fois, de hauts dignitaires jusqu’à leur dernière demeure… Mais quelles que furent mes missions, j’ai toujours eu une passion pour l’écriture. Quelque part, l’écrivain est un flic, un flic sentimental qui traque l’information jusqu’à satisfaire sa curiosité. Rien n’est simple, rien n’est écrit d’avance, la liberté se sculpte avec le temps. Faut-il encore le prendre pour lui donner toute son importance. Le repos d’une vie est à ce prix…