Apparence

9.99 19.90 

À travers la forêt de Brocéliande se tissent des rencontres étranges. En cette Bretagne de contes et de légendes, Emiliane loue l’une de ses maisons à un savant, un vieil homme très secret qui feint d’arriver en solitaire dans sa nouvelle demeure.

Une coïncidence permettra à la sœur d’Emiliane, Satiana, de constater que Kabir, cet érudit pakistanais, ne vit pas seul, mais avec son petit-fils de vingt ans. Ce jeune nommé Shotan, d’une beauté extraordinaire, paraît très spécial. Il parle par saccades, apprend le français à une vitesse vertigineuse, mais tient des propos bizarres. Kabir explique que son petit-fils est très malade.

Entre Satiana, magnifique rousse de quarante ans, et Shotan va se nouer un lien affectif. Cette relation amoureuse sera rudement réprimée par Emiliane qui mettra en avant la grande différence d’âge entre les deux amoureux, et par le savant qui protège jalousement le jeune homme de tout choc émotionnel. Tout oppose les deux sœurs. Emiliane est une jeune femme laide qui cultive son genre vieille fille, mais adore, en tant que professeure, la langue française. Satiana a fait les quatre cents coups et a été mariée plusieurs fois. Elle a vécu avec ravissement dans les quartiers mal famés de Paris, et sa vulgarité ainsi que son côté papillon folâtre écœurent sa sœur. Pourtant, le destin va imposer à ces deux caractères si différents de cohabiter et de s’entendre.

Qui est le sage Kabir, quel métier ou quelle autorité exerce-t-il encore ? De quelle maladie souffre réellement ce petit-fils d’aspect extraterrestre, mais doué d’une intelligence hors du commun ? Quelle entente stupéfiante unit ces deux hommes très énigmatiques, et pourquoi ?

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Ses nuits devinrent blanches, sa faim se tarit, et elle trouva subitement que les arbres qui bordaient sa maison s’étaient transformés en sombres soldats statufiés. Elle respirait mal, elle ne rêvait plus au milieu des chants d’oiseaux. Elle vivait une attente acide, obligatoire, imposée, loufoque. Son merveilleux silence était devenu un aigle immense qui allait forcément fondre sur sa proie : sa mélancolie.

*****

Les Pleurs du Vent résonnèrent sous l’agréable carillon de l’entrée. Sat se traîna mollement vers la fenêtre. Sans doute Kabir était-il revenu et lui proposerait-il encore un conte, une histoire ou un thé. Mais non, elle fut surprise de se trouver en face de Shotan appuyé sur une canne.

— Shotan, entrez ! Faites attention aux marches.

Avec difficulté, le jeune homme s’exécuta lentement, avec précaution, puis se laissa comme choir subitement dans un fauteuil du salon.

— Un thé ? Un café ? Un morceau de cake ?

— Non, dit-il, j’ai droit à une nourriture spéciale, merci. Excusez-moi.

*****

Mais… n’est-ce pas seulement en apparence que nous existons ? Qui nous connaît totalement en nos effluves létales ou dans notre essence-ciel ?

Informations complémentaires

ISBN Ebook

Version

,

Format Livre

ISBN Livre

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Apparence”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Mahlya de Saint-Ange

Mahlya de Saint-Ange est née dans une famille de musiciens. Son grand-père français était un chef d’orchestre reconnu et un compositeur émérite. Depuis son très jeune âge, Mahlya adora assister aux répétitions, aux opéras que son ascendant mettait en scène. C’est ainsi qu’elle prit le virus des mots, de la tragédie, de la vie, sous toutes ses formes chantées. Ce contact enrichissant lui fit faire ses premiers pas vers la poésie et se parfaire dans la langue de Molière. Après des études secondaires, elle fut engagée comme correctrice par le Palais des Nations, à Genève, et par une société sportive suisse pour laquelle elle rédigea des conférences, des allocutions et organisa des fêtes. Le monde de l’écriture ne l’avait donc pas abandonnée. Au contraire, elle avait compris que c’était son chemin bleu de sentiments. Ses 25 romans sur des thèmes divers furent édités dès l’an 2000 et elle hanta les salons du livre et les librairies pour assumer diverses signatures : Genève, Nice, Paris, Provins, Reims, la Bourgogne, la Haute-Savoie. En outre, Radio Reims et Radio Cité, à Genève l’invitèrent à plusieurs reprises pour participer à des débats. Dans ses narrations, cette auteure distille le mystère, l’originalité, le merveilleux, le social et la fantaisie. Son art scriptural ressemble à une harpe délicate qui peut interroger l’émoi et fasciner. Elle travaille huit heures par jour encore maintenant, donne des cours de français à des immigrés syriens et organise des soirées de lecture et de poésie avec ses élèves. Elle est également la créatrice, chez France Cartes Editions, Paris, du tarot d’Auramour. Émouvante, surprenante, atypique, Mahlya possède un second souffle de vie : l’écriture dont elle ne pourrait nullement se passer. Au milieu de son grand dynamisme, elle dit souvent : j’adore vivre.