A la bibliothèque Stanislas, la place 18 était prise

7.99 18.90 

Élisa, professeur de Lettres Classiques, vit son quotidien dans un célibat qui lui convient. Sa passion pour la littérature enveloppe chaque instant de sa vie. Une mystérieuse rencontre, à la bibliothèque Stanislas de Nancy, va s’inviter dans son univers et le bouleverser. Partagée entre passion orageuse et sagesse raisonnée, Élisa connaîtra des aventures riches en rebondissements. Charlotte, son amie de toujours, l’accompagnera tout au long de ce parcours insolite sur fond de voyage initiatique où la Franc-Maçonnerie tient une place prépondérante. Une nouvelle existence s’ouvrira à Élisa qui saura saisir l’opportunité de retrouver un équilibre profond et durable teinté de bonheur intense.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

La présidente continua :

  • Si vous voyez des ennemis dans cette assemblée, êtes-vous prête à leur tendre la main ? Mais prenez garde, nos ennemis ne sont pas toujours devant nous, ils peuvent être derrière. Retournez-vous !

En se retournant, Élisa vit une femme qui souriait et lui tendait un miroir dans lequel elle se vit. Enfin, un peu d’humour dans tout ce cérémonial. On lui remit à nouveau son bandeau et on lui fit boire un breuvage en lui expliquant que la coupe d’amertume était l’emblème des épreuves inséparables de la vie que seul le courage pouvait aider à surmonter.

Peu à peu, l’initiation prenait sens. Élisa comprit qu’elle avait tout à apprendre au long d’un parcours maçonnique qui serait sans doute riche en réflexion et en découvertes. La Présidente reprit :

  • Préparez-vous à recevoir la Lumière.

 

Geneviève regardait Élisa d’un air étrange. D’un pas assuré, elle marcha vers elle. Élisa reconnut un parfum qu’elle connaissait bien, celui d’Henry. Geneviève approcha tranquillement son visage d’Élisa plus troublée qu’elle ne l’aurait voulu. Le parfum d’Henry l’enivrait. Quand Geneviève l’embrassa, Élisa se retrouva dans un état second, ferma les yeux et s’imagina qu’Henry était là.

  • Tu me plais tellement. Depuis que je t’ai vue, je ne pense qu’à toi. Laisse-moi t’aimer, murmura Geneviève à l’oreille d’Élisa, tandis que ses mains expertes parcouraient son corps.

Élisa n’avait jamais eu de relation sexuelle avec une femme. Geneviève était belle et savait y faire. Frustrée d’Henry, Élisa était affamée de caresses. Un long frisson la parcourut, elle percevait la promesse d’une grande volupté.

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “A la bibliothèque Stanislas, la place 18 était prise”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur(e) : Claire Gervane - Paul Citers

Claire Gervane a fait ses études à Nancy. Agrégée d’histoire, elle a enseigné au lycée de Commercy puis dans des lycées du Grand Nancy.

 Paul Citers, diplômé de l’Université de Nancy, a occupé différents postes d’enseignement et administratifs au sein de l’Éducation nationale.

 Amis de longue date, ils ont mis en commun leur passion pour l’écriture et ont imaginé un roman où les personnages évoluent entre passion et raison.

« À la bibliothèque Stanislas, la place 18 était prise » est leur deuxième roman.