51 tons of life

4.99 11.90 

51 tons of life regroupe un ensemble de poèmes courts et libres. Pendant littéraire de l’œuvre picturale de l’artiste Christophe Avella Bagur depuis trente ans, les poèmes figurent le cheminement de l’homme et de l’artiste à ce point de convergence où la sensation devient image, où l’expérience crée du poids, du sens. Le poids de l’existence se jouant entre joie sublime et mélancolie créatrice. La conscience, l’art, l’amour sont ici réunis.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Brand:

Description

EXTRAITS DU LIVRE

Je sens l’impatience des jours de renouveau

Excité par mes nouvelles œuvres

Tu ne me sentiras sous les draps qu’en cours de nuit.

 

I feel the impatience of the days of renewal

Excited by my new works

You’ll only feel me in bed in the middle of the night.

***

Car je veux peindre ta lumière

Celle que j’ai découverte un soir de réveillon

Alors que nous étions dans la maison de bois au milieu du ciel.

 

‘Cause I want to paint your light

The one I discovered on Christmas Eve

While we were in the wooden house in the middle of the sky.

 

 

 

Informations complémentaires

Format Livre

ISBN Ebook

Version

,

ISBN Livre

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “51 tons of life”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l'auteur : Christophe Avella Bagur

Christophe Avella Bagur est artiste peintre, il expose ses œuvres depuis plusieurs décennies sur de nombreux continents. Pendant des années, il a voyagé avec des appareils photographiques pour saisir l’essence du monde et fixer sa quête d’artiste. C’est au Japon, au passage du millénaire, qu’il découvrit l’œuvre poétique de Ishikawa Takuboku et déposa ses appareils pour se consacrer uniquement à la création picturale dans l’atelier. Le verbe, les textes ont toujours accompagné ses chemins, que ce soit dans l’atelier pour révéler la conscience, la pensée des œuvres en cours, pour écrire des études ou des critiques d’art ou enfin pour faire des œuvres littéraires autonomes. 51 tons of life devient ainsi son premier opus volontairement édité.