Saida Agrebi

Citoyenne du Monde, tunisienne d’origine, parisienne de résidence, bachelière et universitaire, l’auteure a été la première tunisienne à poursuivre des études post-universitaires aux Etats-Unis. Diplômée de Berkeley, elle y a soutenu sa thèse sur les Caravanes Multi-disciplinaires au Service du Développement Intégré, pour se consacrer à son pays, à l’avancement des droits des femmes et à l’humanitaire envers les plus démunis. Elle a occupé plusieurs postes de décision au niveau national et international. Mama Africa, députée tunisienne, a été élue Parlementaire Panafricaine, à Durban. Commissaire et Coordinatrice des ONG de la Société Civile de l’Union Africaine, mère d’un fils décédé et grand-mère de 2 petites filles, elle a été décorée de l’ordre de l’Indépendance et de la République et a obtenu le Trophée : Femmes Leaders d’Excellence et le Statut : ONU/ECOSOC à son ONG OISAT/WASAT.

Thumbnail

Citoyenne du Monde, tunisienne d’origine, parisienne de résidence, bachelière et universitaire, l’auteure a été la première tunisienne à poursuivre des études post-universitaires aux Etats-Unis. Diplômée de Berkeley, elle y a soutenu sa thèse sur les Caravanes Multi-disciplinaires au Service du Développement Intégré, pour se consacrer à son pays, à l’avancement des droits des femmes et à l’humanitaire envers les plus démunis. Elle a occupé plusieurs postes de décision au niveau national et international. Mama Africa, députée tunisienne, a été élue Parlementaire Panafricaine, à Durban. Commissaire et Coordinatrice des ONG de la Société Civile de l’Union Africaine, mère d’un fils décédé et grand-mère de 2 petites filles, elle a été décorée de l’ordre de l’Indépendance et de la République et a obtenu le Trophée : Femmes Leaders d’Excellence et le Statut : ONU/ECOSOC à son ONG OISAT/WASAT.

Voici le seul résultat