RTF

Il est né et a grandi jusqu’à ses 9 ans entre Chambord et Blois, entre la cité des Asperges non pas Argenteuil mais Vineuil et en montant à Paris, rue Cler, devant l’église du Grand Caillou… la rue commerçante du 7ème… les marchands, les primeurs affichant les fameuses Asperges de Vineuil… lui qui en avait cueilli quelques jours plus tôt se retrouva un peu chez lui, avant la rentrée de l’école, rue Camou où là, il lui fallut bien du courage pour affronter les petits Parisiens qui avaient tendance à se moquer de l’accent du gars du Loir et Cher… Et puis la tuberculose touchant le Père Boucher rue de l’Exposition, il a fallu partir et trouver un emploi à sa mère qui devait prendre en main le destin de la famille. Donc arrivée à Tours aux Caves Tourangelles, un bar fréquenté par des ouvriers commerçants, ramasseurs de cartons, de capsules, de bouteilles en étain. Le garçon, s’est retrouvé à la recherche d’un métier. Il sera garçon de café. Il vous raconte son histoire…

Thumbnail

Il est né et a grandi jusqu’à ses 9 ans entre Chambord et Blois, entre la cité des Asperges non pas Argenteuil mais Vineuil et en montant à Paris, rue Cler, devant l’église du Grand Caillou… la rue commerçante du 7ème… les marchands, les primeurs affichant les fameuses Asperges de Vineuil… lui qui en avait cueilli quelques jours plus tôt se retrouva un peu chez lui, avant la rentrée de l’école, rue Camou où là, il lui fallut bien du courage pour affronter les petits Parisiens qui avaient tendance à se moquer de l’accent du gars du Loir et Cher… Et puis la tuberculose touchant le Père Boucher rue de l’Exposition, il a fallu partir et trouver un emploi à sa mère qui devait prendre en main le destin de la famille. Donc arrivée à Tours aux Caves Tourangelles, un bar fréquenté par des ouvriers commerçants, ramasseurs de cartons, de capsules, de bouteilles en étain. Le garçon, s’est retrouvé à la recherche d’un métier. Il sera garçon de café. Il vous raconte son histoire…

2 résultats affichés