Raphaël Girard

L’auteur, lui-même conducteur de trains, emmène le lecteur dans l’univers qu’il connaît le mieux. Rien n’a été écrit ou filmé sur ce sujet depuis « La bête humaine ». Les dessous d’un métier plein de préjugés sont explorés tout au long de ce récit qui se focalise sur la vie trépignante de ce « conducteur ».

Ce second roman est très abouti, notamment sur les sentiments, les ressentis et la précision des actions.

Thumbnail

L’auteur, lui-même conducteur de trains, emmène le lecteur dans l’univers qu’il connaît le mieux. Rien n’a été écrit ou filmé sur ce sujet depuis « La bête humaine ». Les dessous d’un métier plein de préjugés sont explorés tout au long de ce récit qui se focalise sur la vie trépignante de ce « conducteur ».

Ce second roman est très abouti, notamment sur les sentiments, les ressentis et la précision des actions.

Afficher tous les 2 résultats

sem, ut pulvinar sit dictum dolor Aenean libero ut at commodo ut