Pierre Ceugniet

Une vie à facettes est le 1er livre de Pierre CEUGNIET. Informaticien, il a commencé sa carrière chez Control Data, jadis constructeur des ordinateurs scientifiques les plus puissants du monde, où il est resté pendant vingt ans. Puis, il a créé sa société dont l’objet était l’échange de technologie France-États-Unis. Devant le peu de succès momentanément rencontré, il s’est réorienté vers sa discipline de toujours : l’informatique, visant le service aux PME qui, à l’époque, commençaient à s’informatiser. Un creux d’activité l’y obligeant, il s’est tourné vers le marché anglais à une époque où le voyage en Eurostar et un taux élevé de la livre sterling contre le franc rendaient ce marché attractif. Là-bas, puis également de retour en France, il s’est orienté vers l’activité de chef de projet dans les réseaux de grande taille. Remarié après le décès de son épouse à une chimiste/musicienne néerlandaise établie dans le sud de la France depuis quarante ans, il habite maintenant près de Marseille. Il joue du piano, fait beaucoup de photo et pratique la menuiserie. Il a navigué à la voile (croisière de haute mer) pendant cinquante-cinq ans et sillonne maintenant l’Europe avec son épouse dans leur camping-car.

Thumbnail

Une vie à facettes est le 1er livre de Pierre CEUGNIET. Informaticien, il a commencé sa carrière chez Control Data, jadis constructeur des ordinateurs scientifiques les plus puissants du monde, où il est resté pendant vingt ans. Puis, il a créé sa société dont l’objet était l’échange de technologie France-États-Unis. Devant le peu de succès momentanément rencontré, il s’est réorienté vers sa discipline de toujours : l’informatique, visant le service aux PME qui, à l’époque, commençaient à s’informatiser. Un creux d’activité l’y obligeant, il s’est tourné vers le marché anglais à une époque où le voyage en Eurostar et un taux élevé de la livre sterling contre le franc rendaient ce marché attractif. Là-bas, puis également de retour en France, il s’est orienté vers l’activité de chef de projet dans les réseaux de grande taille. Remarié après le décès de son épouse à une chimiste/musicienne néerlandaise établie dans le sud de la France depuis quarante ans, il habite maintenant près de Marseille. Il joue du piano, fait beaucoup de photo et pratique la menuiserie. Il a navigué à la voile (croisière de haute mer) pendant cinquante-cinq ans et sillonne maintenant l’Europe avec son épouse dans leur camping-car.

Voici le seul résultat