Pierre Brou

Pierre est né en 1962 d’un papa aventurier qui passe son temps sur les routes d’Afrique et qui est libertin et coquin, Pierre est donc habitué à entendre ses parents sortir le soir pour rencontrer d’autres gens en club ou en rencontres privées, cela sera pour lui un déclic.
À l’âge de 10 ans, son père lui demande de l’accompagner sur les routes d’Afrique, et comme Pierre est le deuxième d’une famille nombreuse de six enfants – et bien sûr le plus turbulent de cette petite tribu –, sa mère accepte de le laisser partir sur les routes avec son père ; des milliers de kilomètres à travers l’Afrique : Maroc, Sénégal, Mali, Haute Volta, Cameroun, Gabon, bref, des milliers de kilomètres sur des pistes, des rencontres avec des gens d’autres cultures, ses premiers rapports sexuels avec une Ivoirienne… Puis après quatre ans passés sur les routes, il fugue et rentre en stop en France sans argent ni papiers. Quinze jours de voyage et un arrêt brutal à la frontière italienne avant que l’on appelle sa mère pour qu’elle vienne le récupérer, le retour en France puis la petite délinquance et la rencontre avec Marie, celle qui allait devenir sa femme et à qui il a transmis le goût du libertinage, le goût du voyage. Bref, aujourd’hui quarante et un ans de mariage, cinq fils, chef d’entreprise d’une société de dépannage et remorquage automobile, et une énorme passion pour l’écriture.

Thumbnail

Pierre est né en 1962 d’un papa aventurier qui passe son temps sur les routes d’Afrique et qui est libertin et coquin, Pierre est donc habitué à entendre ses parents sortir le soir pour rencontrer d’autres gens en club ou en rencontres privées, cela sera pour lui un déclic.
À l’âge de 10 ans, son père lui demande de l’accompagner sur les routes d’Afrique, et comme Pierre est le deuxième d’une famille nombreuse de six enfants – et bien sûr le plus turbulent de cette petite tribu –, sa mère accepte de le laisser partir sur les routes avec son père ; des milliers de kilomètres à travers l’Afrique : Maroc, Sénégal, Mali, Haute Volta, Cameroun, Gabon, bref, des milliers de kilomètres sur des pistes, des rencontres avec des gens d’autres cultures, ses premiers rapports sexuels avec une Ivoirienne… Puis après quatre ans passés sur les routes, il fugue et rentre en stop en France sans argent ni papiers. Quinze jours de voyage et un arrêt brutal à la frontière italienne avant que l’on appelle sa mère pour qu’elle vienne le récupérer, le retour en France puis la petite délinquance et la rencontre avec Marie, celle qui allait devenir sa femme et à qui il a transmis le goût du libertinage, le goût du voyage. Bref, aujourd’hui quarante et un ans de mariage, cinq fils, chef d’entreprise d’une société de dépannage et remorquage automobile, et une énorme passion pour l’écriture.

Voici le seul résultat