Pascale Labylle

Pascale a tenté de saisir l’essence de la poésie et sa nécessité dans sa quotidienneté. Elle retrouve cette existence intérieurement dès que le besoin s’en fait ressentir. Elle a épousé les formes de la poésie la plus épurée possible pour donner ce rendu à la société à laquelle elle croit, et retrouve dans ses mots une douceur des temps. Son souci de chaque texte est de retranscrire dans un vocabulaire soigné le mouvement d’une vie qui oscille entre utopie et réalité.
C’est une auteure de son temps qui pourtant aime se soumettre à des formes rigoureuses de la poésie, qui occupe ses paysages et éprouve sa sensibilité dans la dualité de l’être et le paraître qui se fondent dans le chaos de la rencontre.

Thumbnail

Pascale a tenté de saisir l’essence de la poésie et sa nécessité dans sa quotidienneté. Elle retrouve cette existence intérieurement dès que le besoin s’en fait ressentir. Elle a épousé les formes de la poésie la plus épurée possible pour donner ce rendu à la société à laquelle elle croit, et retrouve dans ses mots une douceur des temps. Son souci de chaque texte est de retranscrire dans un vocabulaire soigné le mouvement d’une vie qui oscille entre utopie et réalité.
C’est une auteure de son temps qui pourtant aime se soumettre à des formes rigoureuses de la poésie, qui occupe ses paysages et éprouve sa sensibilité dans la dualité de l’être et le paraître qui se fondent dans le chaos de la rencontre.

Voici le seul résultat