Olivier Braun

Olivier BRAUN est né le 4 avril 1989 dans une commune du nord de l’Alsace.
Il s’agit là son troisième ouvrage, après Mélankholia paru en 2017 et le cri insonore en 2019. Il écrit pour partager sa vision des choses, allant de l’amour au suicide, l’ayant envisagé lui-même plus d’une fois. Cette fois ci sous forme de roman. Il arrête ses études d’arts plastiques à Strasbourg en 4e année pour raison de santé, dépressions à répétition et incapacité de sortir sans ayant bu sa bouteille de vin auparavant, la foule l’effraie, les transports en commun le font paniquer, il retourne alors auprès des siens et il se met à écrire à côté de ses autres occupations que sont le dessin, la peinture et la musique. De nature artistique agrémentée de notes mélancoliques, il lutte quotidiennement et toujours pour entrevoir, la lumière du jour, celle d’un jour meilleur.

Thumbnail

Olivier BRAUN est né le 4 avril 1989 dans une commune du nord de l’Alsace.
Il s’agit là son troisième ouvrage, après Mélankholia paru en 2017 et le cri insonore en 2019. Il écrit pour partager sa vision des choses, allant de l’amour au suicide, l’ayant envisagé lui-même plus d’une fois. Cette fois ci sous forme de roman. Il arrête ses études d’arts plastiques à Strasbourg en 4e année pour raison de santé, dépressions à répétition et incapacité de sortir sans ayant bu sa bouteille de vin auparavant, la foule l’effraie, les transports en commun le font paniquer, il retourne alors auprès des siens et il se met à écrire à côté de ses autres occupations que sont le dessin, la peinture et la musique. De nature artistique agrémentée de notes mélancoliques, il lutte quotidiennement et toujours pour entrevoir, la lumière du jour, celle d’un jour meilleur.

Afficher tous les 2 résultats

eget adipiscing Phasellus tempus massa velit, vel,