Michel Bossu

L’auteur habite dans la banlieue Dijonnaise, à Chevigny-Saint-Sauveur pour être plus précis. Sa tasse de thé, si l’on peut dire, est le roman policier. Le premier de ses livres a été édité en Novembre 2015 « Juste pour ma Fille », roman qui n’a rien à voir avec sa famille. Ensuite, l’écriture, pour lui, est devenue une passion et 4 autres livres sont nés. « D’Yeu que pour Elle », un roman qui fait découvrir l’ile d’Yeu au travers d’une enquête policière. Pratiquant le golf, il lui était tout naturel de faire « Swing Mortel ». Son commissaire étant célibataire, une de ses fideles lectrices lui a demandé s’il ne pourrait pas avoir une relation amoureuse ; et bien ça n’a pas été une réussite pour lui mais plutôt « Une bien Étrange affaire ». Son 5e roman, « Dernier Round », est un hommage à son père et à ses oncles, trois anciens boxeurs dijonnais (Denis, Jean et René Bossu), décédés tous trois en deux ans. Suivent « Sale temps pour Valmont » ; et le nouveau venu que tous les dijonnais attendent « Un meurtre pas chouette », une enquête menée dans Dijon avec les deux policiers parisiens.
Visitez le blog de l’auteur

https://www.michelbossu.fr/

 

Thumbnail

L’auteur habite dans la banlieue Dijonnaise, à Chevigny-Saint-Sauveur pour être plus précis. Sa tasse de thé, si l’on peut dire, est le roman policier. Le premier de ses livres a été édité en Novembre 2015 « Juste pour ma Fille », roman qui n’a rien à voir avec sa famille. Ensuite, l’écriture, pour lui, est devenue une passion et 4 autres livres sont nés. « D’Yeu que pour Elle », un roman qui fait découvrir l’ile d’Yeu au travers d’une enquête policière. Pratiquant le golf, il lui était tout naturel de faire « Swing Mortel ». Son commissaire étant célibataire, une de ses fideles lectrices lui a demandé s’il ne pourrait pas avoir une relation amoureuse ; et bien ça n’a pas été une réussite pour lui mais plutôt « Une bien Étrange affaire ». Son 5e roman, « Dernier Round », est un hommage à son père et à ses oncles, trois anciens boxeurs dijonnais (Denis, Jean et René Bossu), décédés tous trois en deux ans. Suivent « Sale temps pour Valmont » ; et le nouveau venu que tous les dijonnais attendent « Un meurtre pas chouette », une enquête menée dans Dijon avec les deux policiers parisiens.
Visitez le blog de l’auteur

https://www.michelbossu.fr/

 

Afficher tous les 11 résultats

sed felis nec Donec Lorem ut