Max Bourn

Tel le mésopotamien Sumer l’inventeur de la roue 3500 ans avant J.C et donc autodidacte, le 03 août 1981, sur son lieu de vacances, pris d’une soudaine envie d’écrire, il a passé la moitié de ses vacances à penser et chercher pour décrire sur l’économie-sociale afin de tenter d’apporter plus de bonheur à ses concitoyens.

De cette première expérience a été édité, en 1995, son premier essai intitulé :
« De la conscience nouvelle viendra ton salut », édité à compte d’auteur aux éditions :
La Pensée Universelle.

De cet ouvrage, en 2002 a été extrait par, le Ministre de la Ville de l’époque, l’article se rapportant aux travaux de l’esprit de l’auteur sur la « Rénovation urbaine ».
En procédure d’urgence la loi sur la « Rénovation urbaine » a été promulguée sous le n° 710 le 1er août 2003.
Depuis cette date plus de 4 millions de personnes ont vu leur qualité de vie améliorée. Et ce programme de déconstruction / reconstruction, financé, est prolongé et financée jusqu’en 2030.

Complètement imprégné de son besoin de recherches, altruistes et toujours en économie-Sociale l’auteur c’est lancé sur la création de « Croissance nouvelle » ce dont la France et les Français ont tant besoin depuis tant d’années, pour créer des emplois et du pouvoir d’achat.

La pandémie Covid 19, commencée en France depuis janvier / février 2020, a développé chez l’auteur la recherche de création d’un dispositif technologique, « génie écologique », satellitaire, pour tenter de maîtriser le réchauffement climatique depuis l’espace.
Cette étude de projet (déposée©) financée, par son extension, permettrait de pouvoir rembourser, avec le temps mais de manière indolore, la dette souveraine de la France, pour soulager du poids, de cette charge, les citoyens français ainsi que les générations montantes. Ces jeunes générations qui ne sont responsables de rien et qui ont besoin de voir leur horizon bouché, s’éclaircir, enfin!

Thumbnail

Tel le mésopotamien Sumer l’inventeur de la roue 3500 ans avant J.C et donc autodidacte, le 03 août 1981, sur son lieu de vacances, pris d’une soudaine envie d’écrire, il a passé la moitié de ses vacances à penser et chercher pour décrire sur l’économie-sociale afin de tenter d’apporter plus de bonheur à ses concitoyens.

De cette première expérience a été édité, en 1995, son premier essai intitulé :
« De la conscience nouvelle viendra ton salut », édité à compte d’auteur aux éditions :
La Pensée Universelle.

De cet ouvrage, en 2002 a été extrait par, le Ministre de la Ville de l’époque, l’article se rapportant aux travaux de l’esprit de l’auteur sur la « Rénovation urbaine ».
En procédure d’urgence la loi sur la « Rénovation urbaine » a été promulguée sous le n° 710 le 1er août 2003.
Depuis cette date plus de 4 millions de personnes ont vu leur qualité de vie améliorée. Et ce programme de déconstruction / reconstruction, financé, est prolongé et financée jusqu’en 2030.

Complètement imprégné de son besoin de recherches, altruistes et toujours en économie-Sociale l’auteur c’est lancé sur la création de « Croissance nouvelle » ce dont la France et les Français ont tant besoin depuis tant d’années, pour créer des emplois et du pouvoir d’achat.

La pandémie Covid 19, commencée en France depuis janvier / février 2020, a développé chez l’auteur la recherche de création d’un dispositif technologique, « génie écologique », satellitaire, pour tenter de maîtriser le réchauffement climatique depuis l’espace.
Cette étude de projet (déposée©) financée, par son extension, permettrait de pouvoir rembourser, avec le temps mais de manière indolore, la dette souveraine de la France, pour soulager du poids, de cette charge, les citoyens français ainsi que les générations montantes. Ces jeunes générations qui ne sont responsables de rien et qui ont besoin de voir leur horizon bouché, s’éclaircir, enfin!

Voici le seul résultat