Marie-Claude Dal Corso

Marie-Claude Dal Corso est née dans le Lot, à Souillac, le 3 janvier 1951, d’un père immigré italien, communiste, ayant fui le régime de Mussolini, et d’une mère fille d’agriculteurs pauvres de la Dordogne.
Après de courtes études, elle se marie à 19 ans, et de cette union naissent trois enfants.
Séparée d’eux dix ans après, commence alors pour elle une longue errance.
Sur le tard, à 64 ans, elle écrit trois romans – Loana ou la vie rêvée d’un ange (éditions Sydney Laurent),
Une fille d’Algérie, à paraître ces jours-ci, Abel, Marie et Emma ou la trahison d’Emma, à finaliser – et un recueil de poésies.

Thumbnail

Marie-Claude Dal Corso est née dans le Lot, à Souillac, le 3 janvier 1951, d’un père immigré italien, communiste, ayant fui le régime de Mussolini, et d’une mère fille d’agriculteurs pauvres de la Dordogne.
Après de courtes études, elle se marie à 19 ans, et de cette union naissent trois enfants.
Séparée d’eux dix ans après, commence alors pour elle une longue errance.
Sur le tard, à 64 ans, elle écrit trois romans – Loana ou la vie rêvée d’un ange (éditions Sydney Laurent),
Une fille d’Algérie, à paraître ces jours-ci, Abel, Marie et Emma ou la trahison d’Emma, à finaliser – et un recueil de poésies.

Afficher tous les 2 résultats

odio luctus mattis Lorem sed Sed elit. ultricies venenatis, elit.