Marcel Jean Vilcosqui

Marcel Jean Vilcosqui, né à Paris en 1939, après le professorat d’éducation musicale a obtenu des diplômes universitaires en littérature moderne et en psychologie comprenant les statistiques. Après un premier prix d’Histoire de la musique au Conservatoire National Supérieur (1971), il a entrepris des recherches inédites sur La femme dans la musique française. Étude d’histoire musicale et sociale. Ses travaux, divisés en périodes chronologiques, lui ont valu les plus hautes récompenses d’abord au CSNM (1973), puis à la Paris-Sorbonne pour sa thèse de 3e  cycle (1977) et celle d’État (1986). Jusqu’à nos jours, il a continué à sortir de l’ombre des artistes telles Flaubert Caroline et Candeille Amélie-Julie (Éditions Sydney Laurent). Titre de Reconnaissance de la Nation.

Son épouse, artiste-peintre sous le pseudonyme de Crilou, a contribué aux illustrations.

 

Thumbnail

Marcel Jean Vilcosqui, né à Paris en 1939, après le professorat d’éducation musicale a obtenu des diplômes universitaires en littérature moderne et en psychologie comprenant les statistiques. Après un premier prix d’Histoire de la musique au Conservatoire National Supérieur (1971), il a entrepris des recherches inédites sur La femme dans la musique française. Étude d’histoire musicale et sociale. Ses travaux, divisés en périodes chronologiques, lui ont valu les plus hautes récompenses d’abord au CSNM (1973), puis à la Paris-Sorbonne pour sa thèse de 3e  cycle (1977) et celle d’État (1986). Jusqu’à nos jours, il a continué à sortir de l’ombre des artistes telles Flaubert Caroline et Candeille Amélie-Julie (Éditions Sydney Laurent). Titre de Reconnaissance de la Nation.

Son épouse, artiste-peintre sous le pseudonyme de Crilou, a contribué aux illustrations.

 

3 résultats affichés