Louis Simon

Une biographie serait-elle comme le bon vin ? A savoir qu’il faut savoir attendre suffisamment longtemps pour en extraire le meilleur. C’est en tout cas l’opinion de l’auteur qui, arrivé à un âge ou la sagesse prend le pas sur le dynamisme, savoure avec délice le souvenir sans concession mais bienveillant d’une époque fondatrice de sa vie.
Par chance, les nombreuses années professionnelles passées à la tête de services administration finances d’entreprises industrielles lui ont laissé intacte sa capacité à s’émouvoir et témoigner des qualités humaines des personnes qui l’ont conduit à travers son enfance.
C’est avec beaucoup de plaisir qu’il a composé ce texte qui permettra aux jeunes générations de visiter une époque bien différente de la nôtre et pourtant très proche. Pour les plus âgés, ce sera l’occasion de se remémorer le meilleur des « trente glorieuses ». C’est aussi l’occasion pour lui de rendre hommage à tous ses familiers.

Thumbnail

Une biographie serait-elle comme le bon vin ? A savoir qu’il faut savoir attendre suffisamment longtemps pour en extraire le meilleur. C’est en tout cas l’opinion de l’auteur qui, arrivé à un âge ou la sagesse prend le pas sur le dynamisme, savoure avec délice le souvenir sans concession mais bienveillant d’une époque fondatrice de sa vie.
Par chance, les nombreuses années professionnelles passées à la tête de services administration finances d’entreprises industrielles lui ont laissé intacte sa capacité à s’émouvoir et témoigner des qualités humaines des personnes qui l’ont conduit à travers son enfance.
C’est avec beaucoup de plaisir qu’il a composé ce texte qui permettra aux jeunes générations de visiter une époque bien différente de la nôtre et pourtant très proche. Pour les plus âgés, ce sera l’occasion de se remémorer le meilleur des « trente glorieuses ». C’est aussi l’occasion pour lui de rendre hommage à tous ses familiers.

Voici le seul résultat